Crise malienne: rencontre entre Djibrill Bassolé et Dioncounda Traoré à Paris

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Yipené Bassolé, rencontre le président intérimaire malien Dioncounda Traoré, ce lundi dans le cadre de la médiation de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui a tenu un mini-sommet le samedi dernier à Ouagadougou. Les chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont intimé au cours de ce sommet,  au Mali de former un gouvernement d’union nationale avant le 31 juillet. 

La suite après cette publicité

« Je me rappelle encore que la loi portant amnistie aux putschistes a été votée à l’Assemblée nationale à l’unanimité. Ceci a été fait dans un souci d’apaisement et de réconciliation. Donc, dans le même esprit, nous devrions pouvoir obtenir la mise en place d’un gouvernement de consensus, ce n’est pas un diktat ! Ensuite, tout le monde demande que le gouvernement ait une plus large place sociale et politique. »

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page