Quotient intellectuel : les femmes seraient plus intelligentes que les hommes

publicite

Depuis plusieurs siècles, sinon le début de l’humanité, les hommes ont toujours été considérés au dessus des femmes dans la plupart des théories, peut-être au nom du machiavélisme viril ou de l’instinct d’une dominance soudoyée.  Un test de quotient intellectuel (QI) vient d’inverser cette ‘’croyance’’.

La suite après cette publicité

En effet, les femmes auraient, selon les résultats d’une étude menée par James Flynn, expert de renommée mondiale sur les tests dans le domaine de l’intelligence, un QI plus élevé que celui des hommes ; une première depuis des siècles.

Le spécialiste s’est penché sur les données recueillies par de nombreux pays, dont l’Europe occidentale, les États-Unis, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Argentine ou encore l’Estonie. La conclusion serait donc légitime.

Pour James Flynn, les femmes ont un potentiel plus élevé car leur cerveau est soumis à plus d’exigences du fait que ces dernières sont amenées à concilier davantage le travail et la famille. Avant ces résultats, les précédents tests avaient  toujours confirmé la considération empirique populaire.

Cette ‘’victoire’’ sonne comme une sorte de révolution, résultante de la modernité et la modernisation du monde contemporain qui aurait accordé un gros avantage aux femmes dans tous les domaines ces dernières décennies. Elle risque cependant de ne pas convaincre beaucoup de gens, surtout les hommes encore et toujours assiégés par l’instinct de suprématie azimute.

Les différentes tranches du quotient intellectuel (Photo : yahoo.anxa.com)

L’émancipation des femmes née de la considération égalitaire des êtres humains dans un contexte évolutionniste, ne cessera de mettre, remettre les choses à leur place, bref, restituer à César ce qui lui revient.

Même s’il sera difficile d’admettre cet état de fait, il est néanmoins clair que les femmes font de plus en plus leurs preuves dans tous les domaines et à tous les niveaux de la vie des sociétés, malgré les pressions auxquelles elles doivent en plus faire face.

En dépit de la maternité, la famille, la société,  le joug culturel et autres pesanteurs de tout genre qui contribuent à renforcer les croissances et préjugés anciens sur les femmes, elles ont su et pu se frayer un chemin afin de prouver qu’elles sont l’égale de l’homme. Elles sont souvent même au dessus des attentes et dépassent parfois leur égal en matière de  gestion du pouvoir, d’imaginaire, de conception, etc.

C’était au début du 20e siècle que se sont développés les tests de quotient intellectuel afin d’évaluer l’aptitude d’un individu à comprendre, à réfléchir, à raisonner, à résoudre les problèmes de compréhension et à élaborer des concepts pour y répondre.

Ils permettent d’évaluer l’intelligence globale de l’individu, sur les questions de capacité spatiale ou mathématique, la logique et bien d’autres domaines. Le score médian se situe autour de 100, et de plus de 130 dénote d’une intelligence hors-normes.

 

 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page