Étalons juniors du Burkina : Les raisons de l’élimination

Les Étalons juniors du Burkina ont été éliminés de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de leur catégorie par leurs homologues du Gabon après la défaite 2 à 0 au match retour joué le samedi 6 octobre 2012. Déjà au match aller, les Étalons avaient pris un mauvais départ en faisant match nul chez eux (2#2). L’élimination de l’équipe burkinabè s’explique par la mauvaise stratégie de l’entraîneur Séraphin Dargani.

La suite après cette publicité

Une fois de plus, les moins de 20 ans burkinabè ne seront pas à la Coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie. Le capitaine Bertrand Traoré et ses camarades comptaient obtenir la qualification pour taper dans l’œil des recruteurs pour certains d’entre eux et espérer remporter un titre après celui des moins de 17 ans au Rwanda en 2011. Séraphin Dargani qui avait la charge de cette qualification a échoué au pied du mur. Comme il l’a dit indiqué lui-même, il est le premier responsable de cette élimination. Il avait les hommes qu’il faut pour se qualifier à la CAN U20 2013.

Si les Étalons juniors ont échoué, cela s’explique en partie par les choix de l’entraîneur. Séraphin Dargani a voulu bâtir son équipe autour des joueurs professionnels qu’il n’a même pas sur la main alors qu’il avait prévu des séances avec les locaux au COMET. Dans le football des petites catégories, l’accent devrait être plutôt mis sur les joueurs locaux, les professionnels étant juste là pour renforcer l’équipe. Lire la suite sur sports.burkina24.com

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Un commentaire

  1. je remerci tout ls equipe du etalon du burkina faso,q diux vous benis,je suis heuregemnt contant pour la qualifications des etalons du burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page