Les confidences insolites de Tanga : « Dois-je avorter ? »

« Bonjour Tanga. Je porte un enfant incestueux. Je tairais le nom de la personne, mais c’est un membre de ma famille nucléaire.

La suite après cette publicité

 Il m’a forcée. Je suis cependant mariée. Mon mari n’est pas encore au courant parce que c’est moins d’un mois. Je ne veux pas de cet enfant, mais j’ai toujours eu en horreur l’avortement. Que dois-je faire ? »

Une confidente de Tanga

« Vous avez le choix entre un souvenir mort et un souvenir vivant »

Je crois, chère confidente, que la loi permet d’avorter officiellement et légalement dans certaines situations comme notamment celle dans laquelle vous êtes. La loi ne vous condamnera donc pas si vous décidez d’avorter et je crois aussi, à moins que je ne m’abuse, que l’opinion sociale ne vous en blâmera pas.

C’est à vous de choisir. Entre vous conformer à votre  loi morale et garder cet enfant que vous ne saurez jamais comment aimer (votre sœur, votre frère ou votre nièce ou neveu, c’est selon)  ou vous en débarrasser et garder un souvenir douloureux. Vous avez le choix entre un souvenir mort et un souvenir vivant. Qu’en pensent les internautes ?

Votre serviteur Tanga ([email protected])

Tanga est un confident. Il écoute tout, même s’il ne peut pas tout conseiller. Vous avez des confidences, vous traversez des situations difficiles ; il y a quelque chose d’extraordinaire, d’insolite qui vous arrive, partagez-le avec Tanga en lui écrivant à [email protected]. Il le partagera aussi avec les internautes de Burkina24.com. Le monde est un gros village et ceux qui l’habitent ont parfois les mêmes problèmes…et souvent des solutions les uns pour les autres!

 

 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page