Elections couplées 2012 : Une semaine sans incident dans le sud Ouest

Image : Burkina 24

Démarrée depuis le 17 novembre 2012 sur l’ensemble du territoire, la campagne électorale pour les municipales et les législatives couplées n’ont pour l’instant connu aucun incident dans l’ensemble de la région. De l’avis des différentes commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) des quatre provinces de la région, interrogées ou joints par téléphone, tout se passe plutôt relativement bien.

La suite après cette publicité

L’ensemble des formations politiques présentes sur le terrain mènent leurs activités sans accrochage, preuve, selon les responsables des CEPI, que les partis politiques en présences sont conscientes des enjeux que revêtent ces élections pour la démocratie et la paix au Burkina Faso.

L’activité majeure dans les CEPI, c’est d’assurer au mieux la formation des formateurs, activité qui prend fin ce samedi 24 novembre dans la plupart des provinces de la région. Ceux-ci seront chargés à leur tour de former les agents des bureaux de vote.

Pour l’ensemble de la région du Sud ouest, 21 formations politiques sont engagées dans la province du Poni, 18 dans la province du Ioba, 13 dans la province de la Bougouriba et 11 dans la province du Noumbiel. Sur le terrain, la compétition est vivement engagée pour la conquête de 28 communes et de 8 sièges de députés. Pourvu que l’atmosphère de civilité continue jusqu’à la fin de la campagne prévue pour le 30 novembre 2012.

Ferdinand DABIRE/ DRCOM/SUO

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page