USY # ASFA Yennenga : le coup de gueule de Seydou Zerbo Krol contre Cheick Omar Koné

Seydou Zerbo dit Krol (ph archives L’évènement)
Seydou Zerbo dit Krol (ph archives L’évènement)

Seydou Zerbo dit Krol n’a pas sa langue sa poche. C’est connu. Le coach de l’Union Sportive de Ouagadougou vient de le démontrer en répondant au coach de l’ASFA Yennenga, Cheick Omar Koné, qui lui a tenu un langage qu’il n’a pas supporté à la fin du match qui a opposé l’USY à l’ASFA Yennenga. C’était lors de la 19ème  journée du Fasofoot et l’USY s’était imposée à domicile (1-0).

La suite après cette publicité

Après sa victoire contre le Santos FC (2 à 1) lors de la 20ème journée du championnat national du Burkina le samedi 21 juin 2013 au Stade Municipal de Ouagadougou, Cheick Omar Koné a prévenu la presse avant de répondre aux questions. « Je veux que tous mes propos soient retransmis comme tels. Sinon, je ne réponds plus aux questions surtout à Ibrahim Diallo (ndlr journaliste de la radio nationale) » a-t-il fait savoir. Lors d’une émission présentée sur les ondes de la radio nationale et concernant le championnat national de foot, Cheick Omar Koné aurait affirmé que l’Union Sportive du Yatenga (USY) n’avait pas d’équipe et qu’elle avait seulement un coach fougueux qui faisait commettre des bêtises à ses joueurs. Des déclarations que Seydou Zerbo n’a pas appréciées. La réplique ne s’est pas fait attendre. « Je réponds au grand frère Cheick Omar (Koné) qui avait dit en son temps (mercredi 19 juin 2013), à Ouahigouya que l’USY n’a pas d’équipe, que l’USY ne sait pas jouer et l’USY a un entraîneur fougueux qui emmène les joueurs à la bêtise. Il n’a qu’à aller fouiller dans les archives de l’ASFA Y.  Depuis qu’il est à l’ASFA Y et moi au CFO, il ne m’a jamais battu. Tous nos matches, ce sont des nuls. J’ai une victoire sur lui. Je l’ai éliminé en quart de finale de la coupe du Faso à Koudougou quand j’étais au RCB… ce sont mes joueurs qu’il utilise présentement à l’ASFAY » a fait savoir Seydou Zerbo. Il a affirmé avoir beaucoup de respect pour Cheick Omar Koné qu’il a vu joué au Stade Malien alors qu’il (Krol) était encore au Lycée.

« Je ne suis pas d’accord avec un ancien coach qui accable les autres quand il perd » s’est exclamé le coach de l’USY. Seydou Zerbo a précisé que la réplique était la victoire de son équipe contre le Santos. Il lui a d’ailleurs même dédié cette victoire.  Puisque le Santos FC est le dauphin, le mieux n’aurait-il pas été de perdre cette rencontre pour que les rouges et blanc soit toujours aux trousses de l’équipe qu’entraine Cheick Omar Koné. « Non.  Ce n’est pas bon sportivement. Je suis un professionnel. Je ne peux pas lever le pied pour mettre l’ASFA Y en danger. J’ai toujours refusé cela dans ma carrière de football » a répondu Seydou Zerbo avant de raconter une anecdote : « j’étais en égalité parfaite en 1999 avec l’EFO où on avait le même nombre de points et il fallait qu’on batte le Santos pour être champion; toutes les propositions du monde m’ont été faites, mais j’ai refusé. Lire la suite sur sports.burkina24.com

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. tr?s bonne r?ponse de la part de krol.l'usy a une tr?s belle ?quipe et ce n'est pas l'asfa qui dira le contraire.que cheick omar kon? laisse krol en paix et donne plut?t des conseils a son capitaine koassa.un gardien de sa trempe et de surcroit, international ne devrait pas r?agir de la sorte apr?s le but de l'usy lors de la 19e journ?e.son carton rouge est amplement m?rit?.chapeau bas a l'arbitre et courage a krol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page