Venezuela / Etats-Unis : La tension diplomatique persiste

Le président vénézuélien Nicolas Maduro
Le président vénézuélien Nicolas Maduro

Washington  a expulsé trois diplomates vénézuéliens en poste sur le territoire américain, en les déclarant « personæ non gratae » mardi 25 février 2014.  La guerre diplomatique se poursuit ainsi entre les Etats-Unis d’Amérique et le Venezuela. 

La suite après cette publicité

La semaine dernière, c’était le tour de Caracas de renvoyer trois agents consulaires américains.

Un antagonisme au sommet qui n’en valait peut-être la peine, mais qui n’est qu’une suite logique des différends historiques  qui ont caractérisé les deux Etats.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que des expulsions interviennent entre ces deux ennemis, cette fois, aucune autre raison n’a été donnée du côté américain. Ils s’accusent mutuellement de travailler à l’encontre des intérêts de l’un l’autre.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Courage Maduro, il faut un contrepoids ? l’h?g?monie de Washington sinon nous autres petits pays sont appel?s ? disparaitre. Longue vie ? la r?volution chaviste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page