Un conflit inter communautaire fait un mort et des blessés à Mané, dans le Sanementenga

Un conflit inter communautaire, dans le village de Mané aurait fait un mort et des blessés ce samedi 26 avril, selon une source que Burkina 24 a eu au téléphone. Il s’agirait d’un conflit entre une famille peulh et la communauté mossi, à propos d’histoires de vol, a confié notre source.

La suite après cette publicité

Selon cette même source, la situation entre les deux camps était tendue et couvait depuis des années et a fini par s’éclater dans un affrontement armé ce samedi. Bilan de cet affrontement, un mort et des blessés dont on a pas encore un nombre exact.

Contacté, le préfet de la localité a confirmé les événements, mais a préféré attendre de réunir plus d’informations sur le bilan de l’affrontement ainsi que des détails de l’affrontement. Les forces de sécurité se seraient rendus dans la localité.

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

8 commentaires

  1. Je crois qu’il faut convoqu? des ?tats g?n?raux sur le pastoralisme au Burkina Faso.En attendant,j’invite le minist?re de l??levage ? une vaste campagne de sensibilisation ? l’endroit des acteurs car la na?vet? et la m?connaissance des textes peuvent conduire au pire.

  2. Eh oui, encore une famille endeuill?e, chass?e ha?e tout simplement parce qu'elle est peule. Si on n'y prend garde le scenario rwandais risque de nous rattraper….

  3. Un sage aurait eut la version des 2 parties avant de se braquer contre une ethnie…
    Bref…..

  4. Pourquoi encore ces peuls?’
    Je pense que l’on se doit de connaitre le compte rendu du pr?fet avant de se braquer sur une ethnie…..
    Enfin. tout intellectuel le ferait….
    Juste pour recadrer les choses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page