Sidiki DIARRA, ancien entraîneur des Etalons, est décédé

Sidiki DIARRA, ancien entraîneur des Etalons, est décédé ce jeudi 26 juin à Bobo-Dioulasso des suite d’une longue maladie.
Ancienne gloire du football burkinabè, Sidiki Diarra a été ancien gardien de buts des Etalons en 1978. Il a participé, pour la première de l’histoire du Burkina Faso, à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 1978 au Ghana. Il s’était après reconverti en entraineur et a encadré avec succès les Étalons espoir, junior et sénior. Sidiki Diarra a aussi entrainé des clubs burkinabè, dont l’AS Sonabel et l’USFA, et malien tel Djoliba AC.
Victime d’une hémiplégie (paralysie) gauche le défunt avait suivi des séances de rééducation dans un Centre à Kaya. De retour à Bobo où il continuait sa rééducation, Monsieur Diarra est décédé ce jeudi 26 juin. Le Burkina vient de perdre un monument du football national. C’est donc tout le milieu footballistique du Burkina qui est en deuil.
Burkina 24 présente ses condoléances à toute sa famille et à tous les amoureux du football.
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

5 commentaires

  1. Je suis tr?s triste d’apprendre le d?c?s de mon idole . Diarra ?tait un gardien de but d’exception dont la r?putation d?passait les fronti?res de la Haute Volta de l’?poque. Impressionnant dans la cage avec un d?gagement ph?nom?nal.
    Au tir de p?naltys, il semait le doute dans la t?te du joueur en sortant de sa cage et allant retourner le ballon par trois fois.
    Diarra Sidiki m?rite d’?tre ?lev? au statut d’h?ros national.
    A nous revoir et merci encore pour toute les joies que tu as procur?s ? tes compatriotes.

  2. Paix a son ame, mes condol?ances les plus attrist?es ? sa famille ?pleur?e que la terre lui soit l?g?re

  3. paix ? son ?me. Je retiens de lui l’image d’un grand entraineur de football. Mes condol?ances ? sa famille

  4. Paix ? son ?me. Comme on le dit ici en Afrique,  »les morts ne sont pas morts »…. Il est encore parmi nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page