CEDEAO : Le forum régional citoyen veut garantir la libre circulation des personnes et des marchandises

Le forum régional citoyen s’est ouvert ce jeudi 3 juillet 2014 à Ouagadougou, la capitale burkinabè.  En présence du président de la commission de la CEDEAO Kadré Désiré OUEDRAOGO et de Djibril Bassolé représentant le Président du Faso, environs 300 participants vont réfléchir ensemble pendant trois jours sur la « libre circulation des personnes et des marchandises », thème  de ce forum.

La suite après cette publicité

Le forum régional citoyen vise dans un premier temps à  relever les difficultés de mise en application des textes communautaires déjà existants et cela en prenant compte des préoccupations et des propositions des acteurs non étatiques.

« 77% des immigrants payent des pots-de-vin aux frontières»

Mais ce forum est aussi une occasion de « travailler à ce que les uns et les autres perçoivent dans la libre circulation des personnes et des biens, les intérêts supérieurs de leur nation » a mentionné Djibril Bassolé.

Selon une étude menée par la commission de la CEDEAO, environ 77% des immigrants  payent des pots-de-vin à chaque passage aux postes transfrontaliers. « La commission de la CEDEAO est régulièrement interpellée par des citoyens victimes de ces tracasseries le long des frontières et des corridors » a affirmé Kadré désiré OUEDRAOGO pendant son discours.

Le président de la commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo.
Le président de la commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo.

La seule région en Afrique où les citoyens voyagent sans visa

Lors de ce forum seront représentés, les Etats membres de CEDEAO, la société civile régionale et les associations professionnelles régionales.  Ce forum devrait aider à consolider les acquis de la CEDEAO en matière de libéralisation de la circulation des personnes. « L’espace CEDEAO est la seule région en Afrique où les citoyens voyagent sans visa  » s’en réjouit le président de la commission de l’institution.

L’organisation de ce forum régional s’inscrit dans l’exécution du mandat du Président du Faso, Blaise Compaoré. En effet lors de la 43ème session ordinaire de la CEDEAO, qui s’est tenu en juillet 2013 à Abuja, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO lui ont confié l’application effective des Protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des marchandises.

Ouédraogo S. Stéphane (Stagiaire)
Burkina 24
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page