Crash de l’avion d’Air Algérie : un deuil national de 48 heures décrété au Burkina

Le gouvernement burkinabè  a décrété un deuil de 48 heures à compter du 25 juillet 2014 en raison du crash de l’avion d’Air Algérie qui transportait 116 personnes, dont 27 Burkinabè.

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

  1. De nombreux Burkinabe sont morts dans d’autres drames sans qu’il n’y ait de deuil national. Parcequ’il y a des blanc parmi ces victimes, vite, on convoque une reunion de crise et on annonce un deuil national. Vraiment ca m’enerve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page