Appel de députés au référendum : Ce n’est pas leur « rôle », selon l’opposition

2186 26

L’opposition politique burkinabè s’est offusquée de l’appel au référendum lancé par les députés des groupes parlementaires CDP et CFR et du député de l’UNDD. Elle l’a fait savoir dans une déclaration datée du 16 septembre.

Dans cette sortie, le Chef de file de l’opposition, parlant au nom des opposants membres, dénonce trois impairs dont se sont rendus coupables lesdits députés.

Le premier est que, selon Zéphirin Diabré et ses camarades, les élus du peuple ont violé le sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs et sont sortis du champ de leur mission.

« L’Opposition politique note que cet appel, loin de  rentrer dans les prérogatives du député, constitue une insulte flagrante à l’intelligence du Président du  Faso et du peuple burkinabè », peut-on lire dans la déclaration.

« En effet, continue le Chef de file, on comprend difficilement qu’après près de 30 ans d’exercice du pouvoir, le Président du Faso ne connaisse pas ses prérogatives et ses responsabilités pour céder à une telle pression de la part d’une institution qui, en démocratie normale, a un rôle de légiférer, de consentir l’impôt et de contrôler l’action du gouvernement ».

Contradiction avec l’appel de Gaoua

Le deuxième impair, de l’avis de l’opposition, est que cet appel vient en écho contraire à celui lancé à Gaoua par le Front républicain et qui invitait l’ensemble de la classe politique burkinabè au dialogue.

Enfin, les opposants croient que cette initiative des députés de la majorité présidentielle est « un mépris à l’égard des autorités coutumières,  religieuses et morales que le Front républicain a déjà rencontrées » et à qui, on se souvient, le Front avait indiqué être ouvert au dialogue.

L’opposition considère donc cette sortie comme une provocation et elle met en garde ceux qu’elle a appelés les « fossoyeurs de la paix et de la cohésion sociale »  et déclare qu’elle « les tiendra pour responsables de toute dégradation de la situation nationale ».

Faut-il s’attendre à une nouvelle manifestation de l’opposition ? Elle a appelé ses militants à être prêts pour « répondre à d’éventuels mots d’ordre».

Abdou ZOURE
Burkina 24

Il y a 26 commentaires

  1. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT ! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

  2. Pour ceux qui ne connaissent pas leurs d?put?s illettr?s du CDP a l?assembl?e nationale, n?ont qu?? litre les ?claircissements de ma?tre Herv? Kam sur l?article 37 au Faso.net. Merci ma?tre Herv? Kam d?avoir compl?ter mes cris de 100 pages d??cris au sites d?information des r?seaux sociaux Burkinab? pour dire ? nos illettr?s d?put?s qu?ils n?ont pas la qualit? de repr?senter notre peuple dans une assembl? nationale dont ils ne savent pas les lois qu?ils votes pour nous prot?g?. L?article 49 ne s?applique pas par un pr?sident intelligent pris par des d?putes comme leurs ma?tresses soumises au lit. L?article 37 est intouchable au vouloir des d?putes, car il est prot?g? par certaines r?gl?s dont il faut passer, mais ces d?putes illettr?s ne pensent qu?? leurs copines barricad?s dans les villas de Ouaga 2000, oubliant d??tudier profond?ment nos articles de lois.
    Merci ma?tre, m?me un ?l?ve de CM1 connaisse sur ses cinq doigts nos articles de lois, leurs lettres et leurs esprits, que ces d?putes ramass?s dans des tas d?ordures de nos villages. Merci ma?tre, que chacun consulte mes messages depuis plus de deux ans, mes cries sur l?article 49 qui pouvaient r?veiller les d?put?s endormis. En tant qu?archiviste, et connaissant par c?urs les lettres et les esprits de nos articles de lois, il sera tr?s difficile ? une assembl?e nationale bidon de modifier l?article 37 a 15 mois de l??lection pr?sidentiels a moins de passer visiblement par un tripatouillage.
    98% des juristes Burkinab?, jeunes ou vieux, ont appr?hend?s l?incapacit? des d?put?s majoritaires ? l?assembl?e nationale de lire et d??clairer une loi qui prot?ge r?ellement le peuple dont ils sont garants. Pourtant ce sont ces m?mes d?put?s qui sont cens?s de prendre toutes responsabilit?s pour prot?ger nos lois qui est l?arbitre du peuple et ses gouvernants corrompus. Merci ma?tre, je confirme.

  3. Enerique ou D8D8 ou quoi je ne sais, Roch De Blaise Compaor? est enterr? depuis qu?il a cr?? le MPP, comme Blaise de Sankara quand le 15 Octobre 1987 il a mis deux balles dans la t?te de son fr?re d?arme le capitaine Thomas Sankara. Blaise est chang? en homme Sanguinaire, Roch est Chang? en homme de l?alternance pour l?avenir du Burkina. Vous ?tes mal placer m?me en 50 ans, pour corrompre un peuple m?ri. Nous en parlerons apr?s 2015 si le capitaine Blaise Compaor? est digne d?un fils du pays des hommes int?gre, avec sagesse et franchise. Ce qui est vraiment d?plorables et tr?s inqui?tant pour les internautes Burkinab? qui sont contre l?alternance politique, c?est qu?ils sont vraiment des fonctionnaires corrompus de deuxi?me zone. Ils rentrent dans un d?bat politique en critiquant ceux qui ont les id?es larges pour des consensus fortifi?s pour am?liorer les choses. Toi qui est devant ton ordi, est ce que tu sais que X peut ?tre Alain Yoda, ou Gibert le bras droit de Blaise, ou Topan son directeur de Cabinet, ou m?me son ministre des affaires ?trang?res, qui sentent le vent tourner, et veulent aller dans la bonne direction pour que le pays avance ? X peut ?tre madame Bonkongou, Achille Tapsoba, assimi Kouanda, et m?me Fran?ois Compaor? qui est pr?t ? prendre le tr?ne de la dynastie Compaor?. En politique tout est permis, et X peut se cacher derri?re un farouche partisan de Blaise Compaor? et qui veut que les choses changes pour faire avancer le pays que nous aimons tous. X peut ?tre aussi le porte-parole d?un groupe d?internautes, comme ce fut au temps de la crise ivoirienne dont l?internaute Ma farouchement contre GBAGBO, et qui avait toutes les r?ponses pour tous les internautes en ligne, pourtant ?tait l?homme fort de l?arm? de GBAGBO et qui voulait le changement, aujourd?hui il occupe des fonctions en dehors du pays et assume. Internautes Burkinab?, quelquefois il faut savoir dire haut et fort ce qu?on pense r?ellement plus bas, car l?alternance est le seul moyen de faire avancer notre pays pour l?avenir de notre jeunesse qui est de 60% de la population. 98% de nos intellectuels savent y compris le pr?sident Blaise Compaor?, que modifi? l?article 37 est anticonstitutionnel. Si le peuple se laisse faire comme l?entourage du pr?sident qui veut changer nos lois comme ils changent leurs chemises, dans 50 ans le Burkina restera toujours ? la m?me place du classement mondiale. Je loue les efforts dont l?ancienne ?quipe du repr?sentant Blaise Compaor? a accompli dans les ann?es 1998 a 2006, et qui se d?truise a petit feu par une corruption ? ciel ouvert dont le repr?sentant ne contr?le plus : je l?affirme en tant qu?une personne connaissant Blaise Compaor? et son r?gime, qu?il n?a plus rien a apport? ? notre pays. La solution est l?alternance politique en 2015. Au 21e si?cle, la r?pression, les crimes, les fraudes n?ont plus leurs places, car la CPI est l?, la v?rit? se sait du monde entier avec les r?seaux sociaux, ce n?est plus comme en 1998, avec le journal Ind?pendant dont la v?rit? de Norbert Zongo ?tait connu que par peuple Burkinab?. La donne a chang? avec les r?seaux d?information en ligne, comme ce matin un de mes messages sera repris en Espagnole sur un site d?information en Am?rique Latine.
    La dictature de certains dictateurs est appr?hend?e par la population du monde entier gr?ce aux services des sites de r?seaux d?information et c?est ainsi que l?alternance fait ses bons pas.

  4. je pense que nous perdons tous notre temps a discuter sur la tenue du referendum ou pas. nous savons tous que c’est le meilleur moyen de d?partager efficacement, pourquoi ne pas l’organiser au plus vite pour en finir avec ces discussions inutiles et interminables

  5. INTEGRE et OUEDASSI Je voudrais port? a a la connaissance de ses deux individus que la vie est un choix!et aussi il ne faut pas nous imposer sa vision,il faut savoir le faire!moi je suis au partisan de la non violence et je pense que rien de noble ne puisse se construire dans le chaos!aussi il est absurde de concilier notre destin a Blaise car il n’est pas le ma?tre de notre destin?e!je pense que nous devrions nous atteler a faire persister la paix pierre angulaire du progr?s!en ce qui concerne le referendum je garde toujours la m?me position OUI au referendum rien que pour la paix!si Blaise perd il n’a gu?re le choix que de d?taller!la souverainet? populaire est supr?me et incontournable.

  6. …nous sommes dans une phase critique qui risque de mettre le pays en feux,… ENRIQUE,je m?excuse d?avance si c?est une offense de comprendre pourquoi ? attard? mental? existe dans la morale. Au commencement ?tait la parole dit-on. Est-ce que le CDP, la « CFD/B », la FEDAP/BC … et Fran?ois COMPAORE avaient-il besoin de Blaise pour se repr?senter quand ils savent que la LIMITATION est pr?vue dans la constitution? Les Conditions pr?vues par l?article 49 sont-elles r?unies pour revenir sur la limitation du mandat pr?sidentiel ? L?enracinement de la DEMOCRATIE au Burkina Faso doit-elle se faire avec le seul CAMP DE BLAISE PAR BLAISE POUR BLAISE? NE PAS FAIRE UN REFERENDUM SUR LA MODIFICATION DE L?ARTICLE 37 SUR LA LIMITATION DU MANDAT PR?SIDENTIEL NE METTRA PAS LE PAYS EN FEU. Le CDP, la FEDAP/BC, le FR … et Fran?ois COMPAORE ont jou?, ils ont perdu et la vie continue.

  7. Bonjour ! Vous saviez ? le burkina viens de loin la jeunesse ne doit jamais se laiss? embobin? par les politiciens corrompues ils doivent savoir l'avenir du Faso c'est la jeunesse ce qui sont au pouvoir aujourd'hui ? L'avenir de leurs enfants sont dejas trac?s .comme Le pr?sident Malien IBK l? dis en 1996 !< nos enfants vont venir vous dirig? > effectivement nous sommes en Afrique tout est possible avec ces gens et tout les coup sont les bienvenus pour neutraliser certaines d?cisions .Et surtout il faudra que la jeunesse se r?veille pour leurs cause qui est de l?emploi .les politiciens sont de m?me p?res m?mes m?res ils visent que leurs int?r?ts pas l?int?r?t du pays ni l'int?r?ts de la population .

  8. Je me demande tr? souvent s’il y a r?ellement des intellectuels au sein d l’opposition!sinon comment comprendre de telles aberations.Le parlement peut bel et bien prendre de tel initiatives car l’urgence le commande.

  9. ENERIQUE et al. du calme!Il n’y aura ni r?f?rendum, ni s?nat, ni modification de l’article 37! Si le Burkina doit bruler parce que quelqu’un qui a fait 28 ans au pouvoir veut y ?tre toujours, c’est que le Burkina ne m?rite pas d’exister, en consid?ration des vertus d’?galit?, de libert? et de dignit?!Il n’y a aucune menace entre les Burkinab?, mais c’est un homme fort qui menace le Burkina! Et il va m?me jusqu’? tenter de violer la constitution par une proc?dure r?f?rendaire mafieuse. Si aucun des 17 millions de Burkinab? ne peut diriger ce pays, il ne reste plus qu’? le bruler. Une fois encore, nous ferons tout pour emp?cher le r?f?rendum et la modification de l’article 37. De toute fa?on depuis l’an dernier nous avons r?ussi ? contrer le camp d’en face, que celui qui est trop fan du r?f?rendum sort lui-m?me le lancer car jamais leur Blaiso ne le fera!

  10. Je valide infiniment ton analyse!!! Elle est tr?s juste, propre, claire et rien que la v?rit?… Et oui qui a son enfant qui ?tudie au Burkina Faso dans ce syst?me ?ducatif pourri et bafou? exemple universit? de Ouagadougou est moribonde ainsi si le sommet (le sup?rieur) est d?r?gl? alors que sera la base et le reste (le primaire et le secondaire) Si la loi fondamentale est viol?e, c'est un crime odieux qui engendrera une catastrophe aux cons?quences incalculables…Ahmed S?kou TOUR? disait ceci et je cite: ''LE SILENCE DEVANT UN CRIME A SES IMPLICATIONS DE RESPONSABILIT? DANS LE CRIME COMMIS.'' VIVE LE BURKINA FASO!!!

  11. BIEN parl? ENERIQUE,la paix ou rien!nous sommes jeunes et nous avions besoin de la paix pour s’?panouir,promouvoir,surtout ?merg?!OUI a la paix et a bas tous ceux qui pr?nent a la violence!

  12. Arr?tez de nous divertir avec des paperasses historiques comme quoi le coll?ge des sages a fait ceci et cela!nous sommes dans une phase critique qui risque de mettre le pays en feux,voila pourquoi nous nous attelons a demander aux Burkinab?s de ne pas se laiss?s emporter par ce que les politiciens disent car ils sont des menteurs!surtout tous les membres de l’opposition…ainsi nous sommes contre tous ceux qui incitent a la violence comme ceux de la trempe de ka qui n’est point partisan de la stabilit?!nous sommes des patriotes et fi?re de s’investir a ce que notre pays demeure dans la paix,socle du d?veloppement!c’est r?unis que le charbon br?le,tous ensemble pour la paix,et OUI au referendum!!!

  13. VOUS en faites trop ka!et ceux qui r?clame toujours du pouvoir de Blaise,vous les mettez de quel camp?ne sont-ils pas des Burkinab?s?la d?mocratie c’est aussi le respect de la minorit??alors on y va au referendum et que le meilleurs gagne

  14. Ka vous ?tes hors sujet!m?me Roch a reconnu que juridiquement l’article 37 est modifiable!c’est quoi vous ne comprenez pas au juste,et aussi depuis vous nous chantez la mort de Norbert Zongo,laissez le pauvre monsieur reposer en paix!a son nom vous voulez incitez a la haine et violence,nous connaissons tous l’histoire du Burkina alors doucement pour ne pas pay? de votre compromission!le peuple souverain est le meilleur des juges

  15. C’est pas en tenant de tel propos que nous dirions de toi un ?lite politique,loin de ?a au contraire je trouve que perd de notori?t? en affirmant de tel propos!franchement ce monsieur manque de charisme et d’humlit

  16. J’imagine que s’est le r?le de notre chef de fil de l’opposition d’aller rencontrer de petite secr?taire de l’immigration fran?aise? Bon les gars il faut que nous soyons claire avec nous m?me organisons le r?f?rendum et on aura tous la paix.

  17. Bonsoir cher internaute, avec les d?clarations irresponsable de certaines personnes notamment des jeunes, j'ai r?ellement un pincement au c?ur. Premi?rement, je pense que la limitation du mandat pr?sidentiel est le fruit d'un compromis historique et saut? cette limitation est synonyme de m?pris ? l'?gard des burkinab?. Aussi, il faut que ces jeunes irresponsables sachent que le d?bat actuel au Burkina, au del? des appr?ciations juridiques, est beaucoup une question d'honneur, de sagesse, de respect, de dignit? et de respect envers son peuple. Deuxi?mement, la plupart des ces jeunes irresponsables issus de familles pauvres et tr?s endent?es qui se laissent manipuler par quelques billets de banque seront les vrais perdants dans cette histoire. Je termine cette analyse par une petite question de r?flexion. Parmi ceux qui cherchent co?te que co?te ? modifier la constitution pour continuer ? exploiter le peuple et ? sauvegarder leurs fortunes, issues de la corruption ou des d?tournements des d?nies publics, qui d'entres eux ? son enfant qui ?tudie dans le syst?me ?ducatif burkinab??

  18. Ousseni, le r?f?rendum est anticonstitutionnel. Et si Blaise Compaor? est garant, il doit respecter la constitution dans l’esprit et la lettre. Il doit partir en fin novembre 2015.

  19. A parement notre opposition ne comprend plus rien en ce qui concerne notre opposition!qu’il nous dise maintenant c’est quoi le r?le d’un d?put????

  20. Tout le reste sur un referendum est une malhonn?te du pr?sident Blaise Compaor? et son entourage. L?article 37 est intouchable a 15 mois de l??lection pr?sidentiel par deux principes, dans ces deux principes la s?curit? juridique trouve a s?appliqu?. Le conseil des sages avaient notamment tranch? le d?bat en ces termes, dans leur rapport du 30 juillet 1999 a la page 14 au titre des recommandations paragraphe 2.2.2.2 : ?????Respecter les r?gles du jeu d?mocratique et accepter le principe de l?alternance politique tant au niveau des institutions que des partis politique.???? Et dans leur proposition d?une solution finale ? la page 2.3.1, les sages ont demand? ceci : Revenir sur la modification de l?article 37 de la constitution et y r?introduire le principe de la limitation ? deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs, conforme ? l?Alenia 164 Alenia 3 de la constitution qui touche un point capital au principe de l?alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991. Le pr?sident Blaise Compaor? a confirm? ces deux principes et donner sa parole au conseil des sages de quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats. Si un juriste nous dit qu?on peut modifier l?article 37 en passant par un referendum bidon, c?est outre pass? par les prescriptions de l?article 37 dont la lettre et l?esprit interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, et cela s?appelle du tripatouillage d?un article de loi. A 15 mois de l??lection pr?sidentiel, si le pr?sident essaye d?applique l?article 49 pour demander au peuple un referendum, il sera tax? de manipulateur parce qu?il se saisit lui-m?me, et s?il s?ent?te, il aura une tension sociale interminable comme en 1999 avec le drame de Sapouy. Aucun juriste ne peut prouver que l?article 37 avec les deux principes et la parole donn? du pr?sident, garant de nos institutions, est modifiable pendant le dernier mandat du pr?sident Blaise Compaor

  21. C’est plut?t l’opposition qui est mal plac?e de dire
    qu’il ne veule pas du referendum!!le pr?sident du Faso est
    le garant de notre constitution et il peut user de ses pr?rogatives
    pour appeler le peuple a un referendum et c’est comme cela que fonctionne
    un ?tat de droit.

  22. si vous refusez la voie referendaire,celle parlementaire vous attend!!!!c’est l’opposition,contrairement ? ce mamadou raconte,qui se trouve actuelma coinc?e!

  23. IL faut que l’opposition sache bien que c’est parce que
    le avis divergent sur la question que ces d?put?s pr?nent pour
    la tenue du referendum.En d?mocratie il faudra bien laisser la
    libert? au peuple de s’exprimer si non refuser d’aller au referendum
    sera une mani?re de bloquer l’opinion d’une partie du peuple dont
    vous avez l’ambition de gouverner.

  24. L?article 37 ne peut ?tre modifi? a la porte de l??lection pr?sidentiel de2015 car la parole donn? du pr?sident Blaise Compaor? aupr?s du conseil des sages qui ont forg? et aider ? b?tonner le m?me article 37, et sauver le pr?sident Blaise Compaor? du lynchage du peuple apr?s le drame de Sapouy le dimanche 13 d?cembre 1998 dont Norbert Zongo a ?t? assassin? pour son franc parl?. Dieu ?tait avec le peuple Burkinab?, et le conseil des sages notre r?f?rence tr?s intelligente avec l?appui d?alin?a 164 alin?as 3 de la constitution Burkinab? ? verrouiller l?article 37 dont la lettre et l?esprit interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Passer outre les prescriptions de l?article 37, ou demander un referendum risquerait ? 100% le d?saveu populaire qui conduira le Burkina dans une crise sans fin. Juridiquement le pr?sident Blaise Compaor? est sans issu, il doit obligatoirement quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats. Envisager une r?vision de la constitution sera un grand handicap pour le pr?sident cam?l?on, il sera tax? par le peuple de manipulateur.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre