Le MPP s’apprête à affronter la présidentielle de 2015

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti d’opposition burkinabè, bande déjà ses muscles pour la présidentielle de 2015. Sa rentrée politique, lancée 11 octobre 2014, est placée sous le signe de l’alternance avec le « parti du soleil levant ».

La suite après cette publicité

La salle de spectacle du Palais de la jeunesse Jean-Pierre Guingané, sise à Cissin à Ouagadougou, a refusé du monde bariolé aux couleurs du MPP. Militants et cadres du parti des RSS (Roch, Salif Simon) ont répondu à l’appel de la rentrée politique de leur parti, placée sous le thème « tous ensemble pour une alternance démocratique en 2015 avec le MPP ».

Le maître de cérémonie est si convaincu de cela qu’il a rebaptisé l’hymne du parti en «hymne de la marche vers Kossyam ». Le Nem Naaba, secrétaire général de la section Kadiogo du MPP, ne dira pas le contraire, convaincu que « quand le peuple se met debout, même les hommes forts tremblent ».

Roch M.C Kaboré fustige le continuum éducatif

« Il est clair que l’incohérence du gouvernement de la 4e République consiste à engager une réforme de cette ampleur sans avoir  les moyens humains et financiers de l’assumer, est une aventure sans lendemain pour l’éducation de la jeunesse de notre pays. Par ailleurs, on note que si le gouvernement n’a pas les moyens de financer cette réforme, il en dispose pour organiser son référendum contesté ».

Source : Discours de Roch M.C Kaboré

L’allocution la plus attendue a été celle du président du MPP, Roch Marc Christian Kaboré. Il a  situé l’enjeu de cette rentrée politique, qui est de préparer les militants et cadres du parti à « affronter victorieusement » la présidentielle de 2015.

Servir et non se servir

 C’est ainsi qu’un séminaire de formation sera administré aux cadres et militants sur les fondamentaux du parti. La direction du parti échangera également sur le programme du MPP, les alliances et actions à envisager d’ici à la présidentielle.

Roch Marc Christian Kaboré a voulu être rassurant sur la santé du parti. « En dépit de toutes les tentatives de division et de déstabilisation, notre parti (…), est plus fort que jamais », dira-t-il. Mais il appelle les militants à  renforcer démocratie et discipline internes au parti afin de consolider cette force.

A l’endroit des responsables du parti à tous les niveaux, il édictera « qu’être un responsable au MPP, c’est se mettre au service du parti et de ses membres et non se servir du parti et de ses membres pour assouvir des ambitions personnelles ».

→ Lire aussi : Roch Marc Christian Kaboré : « L’échec du dialogue était planifié »

Cette rentrée politique sera marquée par une conférence des universitaires et experts associés du parti le 17 octobre à Koudougou, suivi le 18 octobre dans la même ville, d’un « meeting régional du Centre-Ouest ».

Abdou ZOURE
Burkina 24
publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

21 commentaires

  1. Jusqu’en 2050, on n’est pas d’accord avec le r?f?rendum. C’est du bidet, inutile et budg?tivore.

  2. Nous ne sommes pas d’accord pour un monarque au Faso. Non au r?f?rendum. Non au S?nat. Non ? la modification de l’article 37. Non au pouvoir ? vie de Compaor

  3. VRAIMENT INADMISSIBLE POUR TOUTE PERSONNE ( CDP, FEDAFBC, ASSOCIATIONS AFFILIEES AU CDP, LES PARTIES DE LA MOUVANCE??) QUI VEUT UNE PRESIDENCE A VIE POUR BLAISE PAR LE TROUPATOUILLAGE DE LA CONSTITUTION.

    ET SI BLAISE N?EST PLUS ON MODIFIE LA CONSTITUTION POUR REVENIR A DES MANDATS LIMITES OU ON FAIS QUOI?

    VRAIMENT SI CE N?EST UNE DECADENCE INTELLECTUELLE ET UN ESPRIT DE JE M?EN FOU DE L?AVENIR DU PAYS (BURKINA FASO) ON NE PEUT COMPRENDRE CES GENS QUI VEULENT ORGANISES UN REFERENDUM POUR MAINTENIR BALISE AU POUVOIR.

    LES BURKINABES DOIVENT SE DECIDER DU SORT DE CES GENS QUI NE PENSENT QU?A LEUR VENTRE ET NON L?AVENIR DE LEUR FRERES ET DE LEUR DESCENDENCE.

    DE TOUTE FACON LE PEUPLE INTEGRE EST PLUSQUE VIGILANT.

  4. Oui on veut le changement. Chaque jour du t?. On veut maintenant gris gras.
    Vive l’alternance.

  5. Busman, c’est pourquoi il faut imp?rativement l’alternance en 2015 pour la donne. Le CDP est ? bout de souffle. Il n’a plus rien ? nous d?montrer. Vivement 2015 pour le changement.

  6. Il faut reconnaitre que le r?gime t?tonne r?ellement. Tout est au hasard maintenant dans le pays. Coupure de courant et d’eau au hasard on dirait expr?s pour nous ?nerver.

  7. elephant c’est pas Roch le pr?sident du Faso. C’est Blaise qui g?re le pays.

  8. Mort de rire , Roch par de Gouvernement de 4e r?publique tout en s’enlevant dedans ? ah les gens ont la m?moire courte quoi , parce qu’aujourd’hui on a arrach? la cuill?re de ta bouche c’est devenu gouvernement de la 4e r?publique en pensant dire quelque chose pouvant faire mal, mais comme on sait que vous avez pas de parole concr?te on vous comprend , mais AYEZ LE COURAGE DE DIRE AUX GENS QUE VOUS ETES LA SOURCES DES PROBL?MES ACTUELS? VOTRE INCAPACIT? DE G?RER A PLONG? DANS UNE SITUATION BIZARRE , Abat le MPP

  9. Merci Christian d?avoir rappel? au peuple Burkinab?, la cl? de la vie qui est de respecter son p?re et sa m?re, avant toute chose : vous et moi nous ?tions ? ce dialogue de 1999 dont un d?entre vous disait que le conseil des sages avec des personnes des ?ges de nos parents doivent ?tre respecter, et le pr?sident est conscient car il a un p?re dont il respecte. La solution finale ?tait conclu par cette remarque qui a fait pleurer plusieurs d?entre nous, et le porte parole du conseil des sages de conclure, Le pr?sident Blaise Compaor? a accept? par ses repr?sentants de de respecter les prescriptions de l?article 37 par intervention du conseil des sages et quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats, par cons?quent nous conseil des sage, r?f?rence de notre jeune d?mocratie, tranchons le d?bat clos, et sera rapport? ce 30 juillet 1999 a la page 14 au titre de nos recommandations paragraphe 2.2.2.2.?????Respecter les r?gles du jeu d?mocratique et accepter le principe de l?alternance politique?????? et notre proposition de solution final, a la page2.3.1 nous demandons ceci : ?????Revenir sur la modification de l?article 37 de la constitution et y r?introduire le principe de la limitation ? deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs, conforme ? l?alin?a 164 alin?a 3 de la constitution qui touche un point capital pour notre pour notre jeune d?mocratie : le principe de l?alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991.???? Christian ce jour, rappelez-vous que tout le Burkina a louer la sagesse du conseil des sages, et la compr?hension du fils de Bila Compaor? qui a donner sa parole a des personnes de m?me ?ge que son p?re. A la fin du d?bat le conseil des sages par son porte-parole a dit que le peuple donne son pardon au pr?sident Blaise Compaor? a travers ses repr?sentants qui reste le conseil des sages. La parole donn? du conseil des sages est sacr?, et les restants en vie avec l?appui du Moro Naaba, d?fendront a vie la parole donn? par les sages afin que le peureux et homme sans quelque chose dans le pantalon puisse prendre une retraite paisible, au lieu de ne pas respecter sa parole et tripatouiller un article de loi prot?ger par notre constitution, et les esprits de nos sages. Une seule chose est certaine, si un responsable du CDP n??tait pas all? au Maroc comme ambassadeur et collaborer avec les Djihadistes, Si un Directeur de Cabinet n??tait pas au Mali magouiller avec les islamistes et devenu un djihadiste, Kossyam aura un politique d?alternance apais? pour un Burkina de paix et de l??mergence. Ses responsables Djihadiste ont pris le pr?sident en otage en oubliant une des grandes richesse du Burkina qui est nos continuit?s de coutume et notre solidarit? a respecter nos parents et nos sages. Les responsables du CDP, et le front r?publicain ont pr?par?s tous les ingr?dients pour une crise sans fin dans notre pays en 2015. Que Dieu tout puissant nous vienne en aide.

  10. Sofia la voix de la v?rit?, ne soyons pas rancunier. ?a ne sert ? rien. Les RSS n’ont rien fait. Tout est de la faute de Blaise Compaor?. C’est lui le chef, le patron, le pr?sident. N’accusez pas inutilement les RSS pour z?ro.

  11. La vision est une chose que vous ignorez on dirait! Il d?posera les pierres et nous terminerons la maison mais cela vous le savez d?j?. Le manque de ressources est li? au fait que l’opposition a spoli? les honn?tes citoyens de leurs biens pour des futilit?s Qu’est ce que vous avez de mieux a propos? que le continum??

  12. Le burkinab? n’est pas amn?sique. Nous avons pas oubli? tout ce que les RSS ont fait dans ce pays. Ils ont traumatis? le peuple, l’opposition burkinab?, la soci?t? civile, les associations estudiantines. Qu’est ce qu’ils n’ont pas fait de mal dans ce pays.

  13. Tout est claire maintenant la question de l’article 37 est r?solu et on pense au pr?sidentielle. Le dialogue m?me si l’on dit qu’elle s’est termin? en queue de poisson a permis au partie politique de franchir une ?tape. Nous serons donc en campagne avant m?me la campagne

  14. Le MPP est tout sauf la voie de la v?rit?. Que les leaders du MPP lavent d’abord leur linge sale avant de demander aux autres de faire pareil et dire au peuple ils sont propre donc il peut lui faire confiance. La confiance du peuple se m?rite. Qu’est ce que le MPP a fait pour m?riter la confiance du peuple? nada, rien du tout, si ce n’est f?te des 17 milliards

  15. Que la recherche du pouvoir rend amn?sique. J’ai l’impression que Salif Diallo, Simon et Roch ont deja oubli? leur pass? et se prennent pour des anges juste parce qu’ils ont claqu?
    la porte du CDP et se disent du cot? du peuple. Mais nous peuple nous les disons qu’ils ne vont pas utiliser hier un b?ton pour nous battre et venir aujourd’hui nous dire de les remettre ce meme baton. Si nous sommes betes et qu’on les remet le baton, s’il utilisent pour nous tuer c’est nous qui aurons chercher. Je crois que quelque soit leurs actions ce n’est pas ? eux qu’on va les redonner le meme baton comme si personne d’autre dans ce pays ne pouvait tenir le baton. Je pense que le baton du pouvoir devrait logiquement revenir ? une autre g?n?ration qui a une autre vision d’utilisation du baton du pouvoir.

  16. Le probl?me des RSS, c’est qu’ils ne connaissent que la Violence. Et Salif est le Roi dans la mati?re. Ce pays ne s’est pas construire dans la violence, d?sol? RSS mais on ne comprend pas votre d?marche belliqueuse. Le Burkina es un pays de paix et Blaise est l? pour assurer cette paix. Alors Vive la paix avec Blaise Compaor

  17. Merci au parti qui a terrass? le CDP. Vous ?tes fort. Actuellement le CDP est une coquille vide. Le regime balbutie et t?tonne maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page