Politique nationale de protection sociale : Le processus de diffusion est lancé

Afin de fournir un système cohérent et efficace de protection sociale à la population, le gouvernement burkinabè a adopté en 2012, la Politique nationale de protection sociale (PNPS). Elle se fonde sur le principe de son appropriation et de la coordination des actions de sa mise en œuvre. Le lancement du processus de diffusion de la PNPS a eu lieu ce 6 janvier 2015 à Ziniaré.

La suite après cette publicité

Composée de 53 pages, la PNPS définit les grandes orientations des interventions du gouvernement et de l’ensemble des acteurs du domaine de la protection sociale.

Le document de la PNPS compte plus d'une cinquantaine de pages
Le document de la PNPS compte plus d’une cinquantaine de pages

Elle consacre 4 axes majeurs d’interventions mis en œuvre à travers 6 programmes. Il s’agit de l’amélioration des transferts sociaux pour les plus pauvres et les plus vulnérables ; l’amélioration de l’accès de tous aux services sociaux de base ; la promotion et la sécurisation de l’emploi et l’accès à un revenu minimal pour chaque Burkinabè ; l’amélioration et l’extension de la couverture sociale des travailleurs des secteurs formels et informels ; l’amélioration de la gouvernance ; et le renforcement des capacités.

Pour Karim Ganemtoré, secrétaire permanent du CNPS, la mobilisation de tous les acteurs du domaine est une nécessité.

«La mise en œuvre de la PNPS exige une forte mobilisation, une synergie d’action de tous les acteurs voués à la cause de la protection sociale, des ressources suffisantes, des organisations fortes, des mécanismes et des outils d’institutionnalisation et un dispositif de ciblages très efficace», a-t-il expliqué.

Lesquels acteurs sont l’administration, les partenaires et la société civile. De plus, ces paramètres devraient être soutenus par une réelle volonté politique permanente et le développement d’un partenariat actif et productif.

Karim Ganemtoré, secrétaire permanent du CNPS.
Karim Ganemtoré, secrétaire permanent du CNPS.

L’objectif de ce processus est de diffuser la PNPS dans les 13 régions du Burkina. Il est donc attendu des cellules régionales une familiarisation avec le contenu du PNPS, la maîtrise du dispositif institutionnel de suivi évaluation de sa mise en œuvre et des échanges sur l’élaboration du plan d’action triennal 2015-2017 de mise en œuvre de la PNPS.

Elles sont alors placées sous l’autorité  de chaque gouverneur de région et sont animées par les directeurs régionaux de l’économie et de la planification. Pour ce faire, des sorties régionales vont être effectuées de janvier à mars 2015, sous la direction du secrétaire permanent.

Mouniratou LOUGUE

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page