Côte d’Ivoire : Liberté provisoire pour les deux pro-Banny

Arrêtés fin décembre par la police économique puis incarcérés à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan, Arthur Aloco et Sylvain Oka, tous deux proches de l’ex-président de la commission Dialogue, Vérité et Réconciliation, Charles Konan Banny, ont été remis en liberté provisoire, hier mardi 13 Janvier.

La suite après cette publicité

Arthur Aloco, ancien Directeur Général de l’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire poursuivi pour « blanchiment de capitaux » pour un montant de 500 millions de francs CFA.

Quant à  Sylvain Oka, ancien cadre de la BCEAO, il avait été placé en détention pour un autre crime économique du même genre.

Selon Me Nanou Waota, une requête en « annulation de la procédure » sera déposée par les avocats des deux hommes.

Les deux prévenus qui sont des soutiens de Charles Konan Banny, candidat aux prochaines élections présidentielles ivoiriennes, avaient été mis aux arrêts par la police économique ivoirienne fin décembre.

Certains y voient une mascarade visant à affaiblir l’ex-président de la commission Dialogue, Vérité et Réconciliation qui en se déclarant candidat aux présidentielles, venait de violer les appels au soutien de la candidature unique du président sortant, Alassane OUATTARA, tant souhaité par Henry Konan BEDIE, président du PDCI-RDA.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page