Awa Koné : « Nous n’avons pas été corrompues »

La coordinatrice régionale des Hauts-Bassins du Collectif tous unies pour une transition réussie, Awa Koné a tenuà affirmer que les femmes ayant participé à la marche pour la dissolution du RSP à Bobo le weekend dernier n’ont pas été corrompues.

La suite après cette publicité

Les membres du Collectif tous unies pour une transition réussie auraient été corrompues afin d’organiser la marche du 21 février 2015 à Bobo, selon certains confrères. Awa Koné, coordinatrice régionale du Collectif, a fait un démenti lors d’un point de presse ce 23 février 2015.

« Nous n’avons pas été corrompues », a-t-elle déclaré. Elle s’est érigée en avocat de Safiatou Lopez/Zongo et insisté sur le caractère noble de sa démarche.

Le RSP n’est pas un ennemi : Pour elle, le RSP n’est pas un ennemi, car il est constitué de leurs enfants, des maris et des frères.

« Tout ce que nous leur demandons, c’est de porter la même uniforme et se ranger aux coté des autres militaires », a laissé entendre Awa Koné.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. si elles dementent c est qu elles sont corrompues. Le rsp est a ouaga et non a bobo.
    Des femme avec kiakiu qui veulent dissoudre rsp. Le pays est tomb? bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page