FESPACO 2015 : « Timbuktu » maintenu

Le film « Timbuktu », du cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, est finalement maintenu dans la programmation officielle du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou  (FESPACO), dont l’ouverture aura lieu ce 28 février 2015.

La suite après cette publicité

L’information a été donnée ce 27 février 2015 par le ministre de la culture Jean-Claude Dioma. « Le gouvernement du Burkina faso a décidé de la diffusion de ce film « Timbuktu« , a affirmé le ministre à la Radio nationale du Burkina.

TIMCe film sera diffusé dans les différentes salles du FESPACO, a indiqué Jean-Claude Dioma. Un communiqué du service d’information du gouvernement est venu confirmer cette information en début de soirée.

« Le Gouvernement burkinabè et le Comité d’organisation du FESPACO tiennent à rassurer les cinéastes, les festivaliers les journalistes et les cinéphiles que le film Timbuktu est en compétition officielle pour l’Etalon de Yennenga à l’instar des autres films sélectionnés« , peut-on y lire en effet.

Le retrait de ce film avait été envisagé pour des raisons sécuritaires, liées notamment au thème abordé par le film « Timbuktu ».

Pour le ministre, bien que les autorités n’ont pas eu vent de menaces concrètes, des mesures sécuritaires seront cependant prises pour parer à toute éventualité.  « Ces risques, il faut les prendre au sérieux« , indique-t-il.

« Le gouvernement burkinabè rassure l’ensemble des festivaliers que les dispositions sécuritaires et sanitaires sont déjà prises pour le bon déroulement du FESPACO 2015« , ajoute le communiqué du gouvernement.

Contre Ebola. Toujours dans le cadre des mesures de sécurité, un lot de matériels de protection contre le virus Ebola a été donné au comité d’organisation.

Composé essentiellement d’une cinquantaine de thermo-flash et de solutions hydro- alcooliques, le matériel dont la valeur a été évaluée à six millions de FCFA, est l’œuvre du ministère burkinabè de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rapporte l’AIB.

Outre ce matériel, les donateurs ont remis un support de spots audio et vidéo au comité d’organisation pour faire passer des messages de sensibilisation sur le virus Ebola à la radio et à la télévision et sur le plateau d’animation du FESPACO.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page