08-Mars 2015 : L’appel à un enrôlement biométrique massif des femmes

Le Burkina Faso a célébré ce 8 mars 2015 la journée internationale dédiée à la femme. A Ouagadougou, la cérémonie officielle de la commémoration a été l’occasion d’interpeler les femmes à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

La suite après cette publicité

« Autonomisation économique des femmes : accès à la formation professionnelle et à l‘emploi », c’est sous ce thème que notre pays commémore la 158e journée internationale de la femme.

A Ouagadougou où a eu lieu la cérémonie officielle de la commémoration, c’étaient des moments de forts discours sur les mérites, les combats et les perspectives pour une amélioration des conditions de vie de la femme burkinabè. « Depuis la nuit des temps, la femme a toujours travaillé seule pour subvenir aux besoins de sa famille.

Marie Kafando, épouse du président du Faso
Marie Kafando, épouse du président du Faso

Des femmes se sont battues seules pour que leurs enfants réussissent à l‘école. Et n’oublions pas qu’il y a des milliers de femmes qui sont dans les champs, au marché, qui peinent sous le soleil pour subvenir aux besoins de leurs familles, payer la scolarité des enfants et beaucoup d’autres choses », a déclaré l‘épouse du président du Faso, Marie Kafando.

Le ministre de l‘administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, Auguste Denise Barry, parrain de la cérémonie, a rappelé la contribution des femmes à l‘insurrection populaire des 30 et 31 octobre dernier, en l‘occurrence « la symbolique et insolite marche des spatules du 27 octobre 2014 ».

Aussi, ont-ils, à l‘instar des partenaires techniques et financiers en genre, invité les femmes du Burkina à s’inscrire massivement sur les listes électorales en vue des élections prochaines.

Le défilé des femmes
Le défilé des femmes

« Environ 3 millions de femmes ne disposent pas d’actes de naissance et 50,8% des femmes ne possèdent pas la Carte nationale d’identité Burkinabè (CNIB) contre seulement 20% des hommes. Cette situation doit changer car elle hypothèque leur accès aux services administratifs et financiers », a soutenu la représentante des PTF, Dr Edwige Adekambi, avant de les exhorter « à établir leurs documents administratifs et à s’inscrire massivement sur les listes électorales en cours de révision ».

Des femmes ont été décorées
Des femmes ont été décorées

L‘occasion a été donnée en outre pour le parrain Auguste Denise Barry d’annoncer un don à ses filleuls d’une valeur de 20 millions de francs CFA composé de 04 tricycles et de 62 vélomoteurs.

20 personnes physiques et morales ont été décorées aussi pour leurs actions en faveur de l‘épanouissement des femmes. La cérémonie a pris fin par un défilé militaire et civil des différentes couches socioprofessionnelles des femmes.

Maratou SOUDRE

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page