Etats-Unis d’Amérique : 42 nouveaux volontaires prêts à servir le Burkina

publicite

Formés pendant 9 semaines dans la ville de Léo, 42 nouveaux volontaires du CORPS DE LA PAIX ont procédé à la prestation de serment ce mardi 17 mars 2015 à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina. Ils disent être prêts à servir le peuple ami burkinabè tout au long de leur séjour d’au moins deux ans au « Pays des Hommes intègres ».

La suite après cette publicité

Les 42 nouveaux volontaires vont travailler dans le domaine de la santé communautaire et le Développement Economique Communautaire. Leur contribution permettra de renforcer les capacités des agents de santé, de valoriser et de générer des revenus sur la base des produits de l’environnement et de l’agriculture.

La parfaite intégration au sein des communautés de base étant nécessaire, les nouveaux volontaires ont relevé le défi en parvenant après seulement 9 semaines à apprendre en plus du français, le Mooré, le Jula, le Dagara, le Gulmancema en fonction de leurs sites d’affectation.

Le gâteau de la coopération coupé par les partenaires © Burkina24
Le gâteau de la coopération coupé par les partenaires © Burkina24

Au cours de son discours l’ambassadeur Tulinabo MUSHINGI a tenu à revenir sur l’idée de créer le Corps de la Paix par le Président John F. Kennedy.

« Notre corps de la Paix n’est pas conçu comme un instrument de diplomatie ou de propagande ou de conflit idéologique, commence-t-il. Il est conçu pour permettre à notre peuple d’exercer plus amplement ses responsabilités dans la grande cause commune de développement dans le monde ».

Cette vision du président cadre avec les trois objectifs du Corps de la Paix qui sont fournir aux pays intéressés des hommes et des femmes de nationalité américaine ayant la volonté d’aider ces pays à satisfaire leurs besoins en cadres, promouvoir une meilleure compréhension du peuple américain de la part des peuples des autres pays et promouvoir une meilleure compréhension des peuples des autres pays au peuple américain.

Prenant la parole juste après la prestation de serment des 42 nouveaux volontaires, le ministre burkinabè de la santé, Dr. Amédée Prosper DJIGUEMDE, a tout d’abord remercié, au nom du gouvernement le Directeur du Corps de la Paix au Burkina Faso, Keith HACKETT, par ailleurs ancien volontaire.

Aux nouveaux volontaires, il a dit ceci : «Je me réjouis d’être associé à votre prestation de serment. Vous avez choisi de poursuivre le rêve du président Kennedy et de perpétuer l’œuvre de vos aînés. Vous avez fait le bon choix, et je vous félicite pour votre engagement ».

Les nouveaux volontaires prêts à servir © Burkina24
Les nouveaux volontaires prêts à servir © Burkina24

En rappel, le Corps de la Paix est une agence gouvernementale américaine indépendante. Présent au Burkina Faso depuis 1966, il a offert environ 2 100 volontaires. Actuellement, 110 volontaires y travaillent et vivent presque tous dans les villages ou petites villes.

Oui Koueta (stagiaire)

Burkina24

publicite


publicite

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Articles similaires

32 commentaires

  1. Il y aura plus d’infiltrer que de travailleur.sa fait bizard vous ne trouvez pas les gars?notre contexte sociopolitique int?resse telment les gens si bien que chacun veux explorer le terrain.

  2. des espions ou des volontaires ? on les connait maintenant ils ont contribu? a tuer Thomas Sankara ; alors tenons-les a l ecart !

  3. Oups. Pour ceux qi cherchent des visas am?ricains, faites attention ? vos propos, hum sinon…, on vous le refusera tjrs sans que vous sachez vraiment pourkoi.

  4. Voila une fois de plus la preuve que les Africains ne pourront jamais se prendre en charge.nous resterons des eternels enfants,c’est a dire des eternels assistes.Malheur a l’Afrique,mere prostituee indigne et inconsciente…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page