L’UPC soutient « sans réserve » la révision du Code électoral

Les réactions continuent sur le débat de la révision du Code électoral. Interrogé, le porte-parole de l’Union pour le progrès le changement (UPC), Rabi Yaméogo, a indiqué à Burkina24 que son parti, par ailleurs signataire de la Charte de la transition, soutenait le projet de loi soumis au Conseil national de la transition. 

« La position de l’Union Pour le Progrès et le Changement(UPC) est déjà connue. L’UPC fait partie d’un regroupement de partis politiques dénommé Cadre de concertation de partis politiques qui a déjà fait publier une déclaration commune.

La suite après cette publicité

L’UPC est pour l’intégration de l’article 25, alinéa 4 de la charte Africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance. Elle  est pour la construction d’un Etat de Droit débarrassé de l’impunité, un Etat de bonne gouvernance, d’inclusion dans la vérité et la justice. Elle est pour la liberté d’expression dans un cadre contrôlé et une égale justice pour tous.

De ce qui précède, l’UPC soutient sans  réserve, tous les  animateurs de la transition et toutes les institutions mises en place et formule  ses vœux de succès à chacun et à chacune.

L’UPC soutient le projet de loi, et encourage les autorités à persévérer dans la lutte contre l’impunité, en traitant avec diligences tous les dossiers de crimes économiques et de sang ».

Propos recueillis par A.Z

Burkina24

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page