Des militants du parti de Jean-Baptiste Natama interpellés

Au moins quatre militants de la Convergence patriotique pour la renaissance/Mouvement progressiste (CPR/MP), parti qui soutient la candidature de Jean-Baptiste Natama, ont été interpellés par la gendarmerie nationale ce 17 juin 2015, avant d’être libérés le lendemain, a appris Burkina24 auprès de sources proches du parti.

La suite après cette publicité

[Article mis  à jour le 18 juin 2015 à 17h23]

Selon des sources bien introduites, ils auraient été interpellés pour avoir tenu des réunions en rapport avec la visite du Premier ministre à Gaoua, ce 17 juin 2015.

Le candidat du parti, Jean-Baptiste Natama, a sur sa page Facebook, estimé qu’ils « sont accusés à tort de vouloir chahuter le Premier Ministre lors de sa visite à Gaoua, ville de la region du Sud-Ouest du pays« .  « Je mets fermement en garde les autorités contre toute atteintes aux libertés de mes partisans », a-t-il ajouté.

Les quatre militants  ont finalement été  libérés vers la mi-journée, informent des sources proches du parti.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page