Special Olympics Burkina : 20 athlètes aux Jeux Mondiaux de Los Angeles

2415 0

La ville de Los Angels accueille les Jeux Mondiaux de Special Olympics, une compétition dédiée aux déficients intellectuels, du 25 juillet au 2 août 2015. Le Burkina Faso y sera également avec 20 athlètes dans quatre disciplines sportives. Special Olympcis Burkina a organisé une conférence de presse pour fixer ses intentions lors de cette compétition.

Le Burkina Faso a participé pour la première fois aux Jeux mondiaux de spécial Olympics en 1999 aux Etats-Unis précisément à Raleigh, en Caroline du Nord.

16 ans après, la compétition est de retour aux Etats-Unis et le Burkina y sera une nouvelle fois, représenté par 20 athlètes sous la coupe de spécial Olympics Burkina. Cette compétition est réservée aux personnes souffrant de déficiences intellectuelles, a expliqué la directrice exécutive de Special Olympics Burkina, Annick Pickbougoum ce samedi 18 juillet 2015 lors d’une conférence de presse.

20 athlètes burkinabè prennent part à ces Jeux mondiaux. Ces derniers vont se mesurer dans quatre disciplines que sont l’athlétisme, le cyclisme, le judo et le football unifié. Le football unifié est une compétition qui se joue sur un terrain aux dimensions de celui du handball avec sept joueurs. Trois de ces joueurs n’ont pas de déficiences mentales. Ces derniers servent d’accompagnateurs aux déficients intellectuels.

« Nous reviendrons avec des médailles ». Le Burkina Faso a ramené des médailles à chaque participation aux compétitions de Special olympics Burkina. Cette année encore, l’objectif est le même. Le directeur technique national Moumouni Naon est confiant parce que selon lui, les athlètes burkinabè se sont bien préparés.

Il est même surpris de la performance de ces derniers aux entraînements en cyclisme particulièrement. « Il s’agit d’athlètes qui roulaient avec des vélos paniers. Depuis qu’ils ont les vélos de courses, ils ont amélioré leurs performances », a-t-il affirmé avant d’ajouter qu’ils sont obligés de réduire l’allure des cyclistes. Dans les trois autres disciplines,  le Burkina Faso espère également des médailles.

Les 20 athlètes accompagnés de 10 encadreurs et officiels (6 coaches, deux membres du bureau de Special Olympics Burkina, un chargé de communication et un médecin) quittent Ouagadougou le mardi 21 juillet 2015.

Cependant, des autorités burkinabè devraient accompagner la délégation officielle puisque le Premier ministre, le ministre en charge des sports, celui de l’action sociale ont été invités. Selon Annick Pickbougoum, il s’agit d’une occasion pour les autorités burkinabè de nouer des relations avec celles des autres pays mais aussi de mieux saisir la problématique des personnes dites handicapées.

« Le Liechtenstein veut nouer des relations avec le Burkina Faso. La princesse de ce pays sera là et il serait bien que nos autorités y soient », a expliqué Annick Pickbougoum. En plus de cela, la compétition est parrainée par le Président américain Barack Obama et sa femme Michelle.

Le budget pour la participation de la délégation burkinabè est de 65 millions de francs CFA. Mais, selon les responsables, il n’est pas encore bouclé à cause de difficultés de dernière minute.

Le Burkina Faso, avant le début de la cérémonie d’ouverture sera accueilli pendant trois jours à San Diégo pour permettre à la délégation burkinabè de découvrir les réalités culturelles de cette localité.

Les derniers jeux mondiaux de Specials Olympics se sont déroulés en 2011 en Grèce.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre