Présidentielle 2015 : Djibrill Bassolé souhaite « bonne chance » aux candidats

L’ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé, a rejoint la position de Yacouba Ouédraogo et Gilbert Ouédraogo quant à la décision du Conseil constitutionnel d’invalider sa candidature à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

La suite après cette publicité
Capture d'écran du message de Bassolé sur sa pagne facebook
Capture d’écran du message de Bassolé sur sa page facebook

Sur la page Facebook qui a été créée pour soutenir sa candidature, il a déclaré ce samedi 12 septembre 2015 que cette décision « ne met pas un terme » à sa carrière politique et qu’il sera sur le terrain pour accompagner les différents candidats aux législatives inscrits sous la bannière de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), parti politique qui soutient sa candidature.

« Bonne campagne à toutes et à tous dans un climat politique apaisé afin que triomphent au Burkina Faso les valeurs républicaines de démocratie et de justice« , a -t-il terminé.

En rappel, au départ 22 à déposer leur dossier de candidature pour la présidentielle 2015, ce sont finalement 14 personnes que le Conseil constitutionnel a autorisées à s’aligner pour le sprint final. La campagne électorale s’ouvre ce 20 septembre 2015.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

68 commentaires

  1. Il affichait une fausse serenite comme sil pouvait faire quelque chose. Ou est passe son ouvrier politique de adama kiema? Nimporte quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page