La Présidente du Malawi se libère de son jet présidentiel et 60 Mercedes

La Présidente du Malawi a décidé de se libèrer de son jet présidentiel et 60 Mercedes. « Je peux très bien utiliser les compagnies aériennes privées. En plus, je suis déjà habitué à l’auto-stop », a indiqué Joyce Banda, la présidente du Malawi, qui s’est dite heureuse, ce dimanche 29 novembre 2015, de se « décharger »  de ces avantages présidentielles.

La suite après cette publicité

À 62 ans, Joyce Banda est la deuxième femme à occuper ce poste en Afrique après Ellen Johnson Searleaf du Libéria.

Par cet acte, la présidente du Malawi veut rompre avec de vieilles habitudes dans son pays; ce qui lui vaut la forte sympathie des bailleurs de fonds et de partenaires financiers tels que le Grande-Bretagne.

« Il y a des millions de personnes qui ont besoin de médicaments. J’ai également vu dans des hôpitaux des gens qui faisaient des longues files d’attentes pour des médicaments qui n’y étaient pas », a dit Joyce Banda pour justifier entre autre sa dernière décision.

Andrew Mitchell, le Secrétaire au Développement International du Royaume-Uni, qui est actuellement en visite au Malawi, a félicité Madame Banda et son gouvernement à qui il a promis apporter tout son soutien.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: africanleadership.co.uk

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page