Majorité à l’Assemblée nationale : Les calculs de Harouna Dicko

Ceci est une déclaration, fort mathématique, du président Rassemblement politique nouveau, Harouna Dicko, sur les possibles attelages qui pourraient émerger dans la future Assemblée nationale burkinabè.

La suite après cette publicité

Résultats provisoires de la présidentielle du 29 novembre 2015

par ordre de pourcentages obtenus

1er Rock KABORE          53,49 8e Jean Baptise NATAMA     1,36
2e Zéphirin DIABRE          29,65 9e Issiaka   ZAMPALEGRE   1,22
3e Tahirou BARRY            3, 09 10e Adama KANANZOE       1,21
4e Bénéwendé SANKARA 2,77 11e Ram OUEDRAOGO        0,68
5e Ablasse OUEDRAOGO      1,93 12e Salvador YAMEOGO      0,49
6e Saran SERE                       1,73 13e Boukare OUEDRAOGO  0,48
7e Victorien TOUGOUMA     1,63 14e Françoise TOE                  0,26

 

Article 39 de la Constitution :

 

« Le Président du Faso est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés.

 

Si cette majorité n’est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé quinze (15) jours après à un second tour… ; le Président du Faso est alors élu à la majorité simple. »

 

Au regard de ces résultats et de l’article 39 de la Constitution, Monsieur Rock Marc Christian KABORE pourra être définitivement proclamé comme Président du Faso pour avoir obtenu 53,49% des suffrages exprimés dès le premier tour

 

Mais, gouvernera t-il avec un Président de l’Assemblée nationale issu :

 

  • de la majorité absolue acquise par le MPP dès le premier tour,
  • de la majorité simple acquise par le MPP au 2e tour,
  • de la majorité acquise par l’UPC.

 

 

 

 

 

Résultats provisoires des législatives du 29 novembre 2015

par ordre de nombre de sièges obtenus

1er         MPP                   55 7e ex   PAREN                    2
2e         UPC                   33 9e ex   Faso Autrement         1
3e         CDP                   18 9e ex MDA                         1
4e       UNIR/PS               5 9e ex ODT                         1
5e ex   ADF/RDA             3 9e ex PDS/Mètba              1
5e ex   NTD                     3 9e ex RDS                         1
7e ex   NAFA                   2 9e ex   UBN                       1

 

Article 91 de la Constitution :

 

« Le Président du Sénat et le Président de l’Assemblée Nationale sont élus pour la durée de législature à la majorité absolue au premier tour, à la majorité simple au second tour…

La majorité absolue s’entend de plus de la moitié des voix »

 

Bien que beaucoup de Burkinabè pensent que le futur Président de l’Assemblée Nationale sera issu des rangs du MPP, au regard de l’article 91 de la Constitution et de ces résultats, rien n’est moins sûr.

 

  • De la majorité absolue acquise par le MPP :

La majorité absolue requise pour l’élection du Président de l’Assemblée nationale étant d’au moins 64 voix, aucun parti à lui seul ne peut faire élire le Président de l’Assemblée nationale dès le premier tour sans faire d’autres alliances au delà de beaucoup d’intérêts et de considérations.

Cependant, le MPP peut faire des concessions plus ou moins convenables pour y arriver. Exemple:

Président du Faso ROCK en coalition
Président de l’Assemblé Nationale MPP
Premier Ministre Parti Allié
Chef de File de l’Opposition Politique UPC

 

Cette situation sera moins confortable pour le Président KABORE, mais elle lui permettra au moins d’égrener, sans grands heurts, le chapelet de bonnes intentions de son document.

 

  • De la majorité simple acquise le MPP :

La majorité simple étant le nombre de voix supérieur à celui qu’obtiennent les autres concurrents, le MPP l’obtient déjà en totalisant le nombre de 55 sièges qui est le plus grand nombre de sièges qu’aucun autre parti n’a obtenu.

 

Mais, au regard de leurs scores à deux chiffres, il est loisible de classer trois partis en groupes par affinité avec leurs alliés.

MPP         – 55

NTD             –   3

RDS             – 1

PDS/Mètba     1

60

CDP           -18

ADF/RDA – 3

NAFA       –   2

UBN           – 1

                     24

UPC       – 33

 

 

Faso Autrement   – 1

34

Majorité=60 Opposition =58

 

                 UNIR/PS – 5

             PAREN   – 2

ODT- 1

MDA-1

 

Même dans ce cas, le MPP tout seul (55 voix), ou avec ses alliés de la présidentielle (60 voix), peut faire élire le Président de l’Assemblée nationale à la majorité simple au second tour sans avoir besoin du soutien de quelque autre parti.

On aura alors :

Président du Faso ROCK majoritaire
Président de l’Assemblé Nationale MPP
Premier Ministre MPP
Chef de File de l’Opposition Politique UPC

 

 

Cet exercice est très risqué, mais en cas de réussite, il peut permettre au Président KABORE de gouverner avec un Président de l’Assemblée Nationale et un Premier Ministre qui sont de sa majorité

 

 

 

  • De la majorité acquise par l’UPC
MPP         – 55

NTD             –   3

RDS             – 1

PDS/Mètba – 1

60

CDP           -18

ADF/RD   –   3

NAFA       –   2

UBN           – 1

                     24

UPC       – 33

 

 

Faso Autrement   – 1

34

Majorité=60 Opposition =58

 

Supposés Non-alignés
                                                   UNIR/PS – 5

                                    PAREN   – 2

ODT- 1

MDA-1

 

Bien que n’ayant aucune majorité (ni absolue ni simple), l’UPC peut transcender les intérêts partisans pour se faire rallier d’autres voix tout azimut, afin de s’offrir la majorité absolue que le peuple Burkinabè a octroyé à Monsieur Rock Marc Christian KABORE à la présidentielle dès le 1er tour, et refuser cette majorité absolue à son parti aux législatives.

Ainsi, on aura :

 

Président du Faso ROCK en cohabitation
Président de l’Assemblé Nationale Opposition
Premier Ministre Opposition
Chef de File de l’Opposition Politique MPP

 

Dans ce cas, la démocratie Burkinabè aura une vitalité jamais égalée.

Ouagadougou, le 10 décembre 2015

Harouna DICKO

Président du RPN

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page