Rétrospective culturelle de l’année 2015

L’année 2015 est à son terme. Elle a été marquée par des troubles. Certaines activités ont été plusieurs fois reportées ou  purement annulées. D’autres par contre ont pu être tenues. Retour  dans cette rétrospective culturelle sur certains de ces évènements. Notons que la liste n’est pas exhaustive.

La suite après cette publicité

7 mars 2015 : Au nombre des évènements majeurs de l’année 2015, on note la tenue à bonne date de la 24e édition du FESPACO qui, malgré les menaces de la maladie à virus Ebola,  au grand bonheur des cinéphiles et cinéastes du Burkina et d’ailleurs. Cette édition a vu le sacre du Marocain Hicham Ayouch avec son film « Fièvre ».

Icham Ayouch se réclame africain

Burkina24

Quelques sorties d’album en 2015

David le combattant : David le Combattant de l’ex-groupe Faso Kombat rend public son premier single intitulé « Ségué », le 26 février 2015.

Smockey : L’artiste et activiste burkinabè Smockey, a présenté « Pré’volution » devant les ruines de l’Assemblée nationale burkinabè après le passage du souffle de l’insurrection populaire d’octobre 2014, le 5 mars 2015.

Wendy : Le vendredi 5 juin 2015, Wendy sort « Championnat », son deuxième album.

Floby : Floby  a respecté le rendez-vous du  30 juin 2015. Il a procédé à la dédicace de son quatrième album « M’ Pengda Wendé » au jardin de la musique Remdoogo à Ouagadougou.

Floby danse

Burkina24

Tiness : Tiness la Déesse sort son 4e album de 8 titres « La gloire » le  vendredi 12 juin 2015 à Ouaga. Elle revient avec trois autres concepts, «Zouman zouman », « Bracodi Bracoda ». Le troisième, « Sarba sarba » (danser en langue bissa), se fraie déjà  petit à petit un chemin dans le milieu du show biz burkinabè.

Malkhom : Frère Malkhom, l’un des membres du groupe de rap Faso Kombat,  a procédé à la dédicace de son premier album de sa carrière solo entamée, ce jeudi 12 novembre 2015 à Ouagadougou. L’album de 12 titres dénommé « instinct de survie » se décline toujours sur la tendance hip hop afro.

10 avril et 9 mai 2015 :  2015 a été l’année de récompense de l’artiste musicien et reggaeman du Burkina, surnommé « le crieur public », Sana Bob. Il a remporté l’édition 2015 du Kundé,  le trophée récompensant  les meilleurs artistes du Burkina. Puis il a raflé tous les trois prix en jeu à la 2e   édition des Marley d’or.

24 avril  2015 : La 23e édition de Jazz à Ouaga s’est tenue cette année du 24 avril au 2 mai 2015 sous le thème  « Musique et citoyenneté ».

11 mai 2015 : Le  festival «Reggae City»  a été initié par Sams’K Le Jah et entrant dans le cadre de la commémoration du 11-Mai, date anniversaire de la disparition de Bob Marley. Un village qui a été marqué par 100% reggae,  une projection de films, des  conférence-débats, des expositions vente d’articles sont entre autres activités du festival.

29 mai 2015 : La 8e édition du Festival international du rire et de l’humour de Ouagadougou (FIRHO) s’est tenue du 29 au 31 mai 2O15. « Quel est l’apport des humoristes pour une transition apaisée » est le thème retenu et qui a inspiré les artistes. Plusieurs artistes de la sous-région ont été invités pour les spectacles pendant ces 72 heures.

28 juin 2015 : « Une révolution africaine : les dix jours qui ont fait chuter Blaise Compaoré », est un film documentaire du collectif « Droit libre TV » qui retrace les manifestations qui ont marqué la vie sociopolitique du Burkina depuis l’annonce du projet de modification de l’article 37 jusqu’au jour de la démission du président Blaise Compaoré. Ce film est par la suite projeté dans les autres régions du Burkina.

29 août : Du 29 août au 4 septembre 2015, le «Dan fani fashion week » célèbre le pagne tissé traditionnel africain. A cet effet, il a réuni des pays venus de la sous-région, le Bénin, le Mali, la Côte d’Ivoire et le Niger.

29 octobre 2015 : La 3e édition du Salon international du mariage de Ouagadougou (SIMO), espace de promotion du mariage, a rassemblé différents acteurs dans l’organisation du mariage, des services traiteurs, des décorateurs, des stylistes et accessoiristes du 29 octobre au 1er novembre 2015 sous le thème « Femmes : consolidation de la paix sociale et du développement économique».

6 novembre 2015 : L’évènement qui aura fait plus de bruit dans le monde culturel a été le concert «Les Monstres du coupé décalé». Annulé plusieurs fois pour cause de putsch, il a aussi  fait l’objet d’une vive polémique entre les acteurs culturels pour finalement se tenir  les 6 et 7 novembre 2015, respectivement à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou.

29 novembre 2015 : La 20e édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) s’est tenue du 23 au 29 novembre 2015 sous le thème «Culture et jeunesse».

26 novembre 2015 : « Place des acteurs nationaux du livre  dans l’organisation de la FILO » est le thème retenu de la 13e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) qui a réuni les acteurs du livre du 26 au 29 novembre 2015.

2 décembre 2015 : La 15e édition du Festival international du théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO), une édition de transition vers les années impaires, s’est tenue du 2 au 12 décembre 2015 sous le thème « Théâtre d’intervention sociale et politique de développement local en Afrique ».

Rassemblés par Revelyn SOME

Burkina24


Les évènements malheureux de 2015

22 février 2015 : Safoura Delta, artiste musicienne burkinabè, est décédée ce 22 février 2015 des suites d’une longue maladie pour laquelle elle a été hospitalisée depuis novembre 2014.

3 avril 2015 : Le comédien burkinabè Mathias Bayili est décédé le 3 avril 2015 à l’âge de 58 ans. « Môgo Puissant», « Code Phénix »,  « Congé de mariage », « La Villa Rouge », sont, entre autres, les films dans lesquels Mathias Bayili faisait la démonstration de son talent.

30 mai 2015 : L’artiste musicienne Awa Nadia,  a été victime d’un accident de la circulation depuis le 30 mai 2015, avec ses danseuses et l’artiste musicien Dicko Fils. Les accidentés sont sortis indemnes.

Burkina24

14 août 2015 : André Bougouma, comédien et scénariste plus connu sous le nom de « Tonton Brama » dans la série  « les Bobodiouf », est décédé le vendredi 14 août à l’âge de 65 ans des suites d’une courte maladie à Bobo-Dioulasso.

21 septembre 2015 : Victor Démé a tiré sa révérence le 21 septembre 2015 alors que le pays était en proie au coup d’Etat du 16 septembre 2015. Plusieurs soirées d’hommage lui ont ensuite été consacrées.

Burkina24

9 octobre : Karasco Dj, de la formation musicale « Les As Dj », est décédé le vendredi 09 octobre à Ferkéssédougou en Côte-d’Ivoire.

R.S

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page