Sécurité au Burkina : Voici les mesures prises par le gouvernement

Le gouvernement burkinabè a pris une série de mesures pour faire face à la nouvelle situation sécuritaire créée par les attentats terroristes essuyés ce 15 janvier 2016 par le pays.

La suite après cette publicité

Ces mesures sont le fruit du Conseil des ministres extraordinaire convoqué ce 16 janvier 2016, auquel ont participé les différents chefs de l’armée, de même que le Président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo. Elles visent à  renforcer la sécurité du pays.

Ainsi, le gouvernement a décidé  de la création d’un comité international qui fera des propositions transversales en matière de sécurité au plan stratégique à moyen terme. L’exécutif a aussi jugé urgente l’opérationnalisation de l’Agence nationale de renseignement créée sous la transition par le Président Michel Kafando.

Le renforcement des contrôles pour assurer la sécurisation des frontières et des villes, le renforcement des mesures de sécurité dans les hôtels, la décision d’amener le couvre-feu de 23h à 6h du matin et la réactivation de la police de proximité sont les autres décisions prises par le gouvernement.

Les attentats du 16 janvier à Ouagadougou ont causé une cinquantaine de blessés. Le gouvernement a décidé de leur prise en charge gratuite.

Dans son adresse à la nation ce samedi, le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a appelé les Burkinabè à se soumettre à ces mesures, car, dit-il, « désormais la lutte anti-terroriste fait partie de notre quotidien ».

Abdou ZOURE

Burkina24

 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page