Attaques terroristes de Ouaga : Un gendarme burkinabè amputé

Un gendarme de l’Unité spéciale de la gendarmerie nationale burkinabè a été amputé du pied, a appris Burkina24 auprès de la gendarmerie.

La suite après cette publicité

 Le gendarme en question faisait partie de la première équipe à  arriver sur les lieux de l’attentat du  15 janvier 2016 au Cappuccino  et au Splendid Hôtel. « Il avait pris des balles au tibia après des échanges avec les terroristes autour 20h50 », indique-t-on.

Ces attaques ont fait au moins quatre blessés du côtés des forces de défense et de sécurité. Un sapeur-pompier est également décédé en essayant de sauver des otages.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page