Ghana : Un député assassiné à son domicile

Un député ghanéen du principal parti d’opposition, le Nouveau Parti Patriotique (NPP), Joseph Boakye-Danquah, a été retrouvé mort à son domicile d’Accra ce mardi 9 février 2016. Avant sa mort, il était le représentant d’Abuakwa North au Parlement de son pays. Une enquête a été ouverte.

La suite après cette publicité
Le monde politique ghanéen touché par un terrible drame. Un député ghanéen de l’opposition a été retrouvé mort ce mardi matin après avoir été poignardé à son domicile à Accra, la capitale.
Deux agents chargés de la sécurité du domicile du défunt député sont soumis à des interrogatoires, a indiqué le chef de la police. Selon  le porte-parole de la police à Accra, Afia Tenge, cinq personnes ont été arrêtées pour des raisons d’enquête.

Cette agression a été le second du genre dont l’Honorable Boakye-Danquah a été l’objet. En 2010, il avait été poignardé et gravement blessé à la main. Trois personnes avaient été arrêtées et condamnées en 2013.

A ce stade de l’enquête, les enquêteurs ignorent l’existence d’un lien entre les deux agressions.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: Le Monde

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page