Affrontements intercommunautaires à Bouna : l’UPC exprime sa compassion

Des heurts entre des communautés lobi et peulh ont eu lieu le 24 mars 2016 à Bouna dans le Nord-Est ivoirien.  L’incident a causé de nombreux morts et des blessés ainsi que des dégâts matériels. L’Union pour le progrès et le changement (UPC), dans un communiqué parvenu à Burkina24, déplore cette crise et encourage les  autorités burkinabè assurer  un dialogue avec les populations.

La suite après cette publicité

Une crise survenue entre agriculteurs et éleveurs a causé une vingtaine de morts dont des Burkinabè. A cette occasion, l’UPC présente ses condoléances aux familles des victimes. En plus de la compassion exprimée,  il salue les efforts menés par mes autorités ivoiriennes dans la restauration d’un climat apaisé dans la localité.

L’UPC encourage la diplomatie burkinabè dans la mise en œuvre d’un dialogue « permanent de concert avec les terres d’accueil », pour assurer au sein des communautés burkinabè de la diaspora. Elle appelle aussi à tenir compte des  autres communautés.

Synthèse de Mariam OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page