Journée Mondiale de l’Eau : L’évènement commémoré en différé par la Croix-rouge burkinabè et ses partenaires

Dans la dynamique de mise en œuvre du « Projet Eau, Hygiène et Santé Communautaire dans l’aire sanitaire de Youga », la Croix-Rouge burkinabè et ses partenaires ont commémoré en différé le mercredi 20 avril 2016 la Journée mondiale de l’eau. La cérémonie y relative s’est déroulée dans le village de Songo, en présence des partenaires de la Croix-Rouge de Monaco et de Endeavour Mining, ainsi que des acteurs communautaires et administratifs.

La suite après cette publicité

Le décalage d’un mois par rapport à la date instituée par les Nations unies n’a rien enlevée à la solennité de la commémoration de cette journée dédiée à l’eau. Les principaux acteurs de mise en œuvre du « projet Eau, Hygiène et Santé communautaire dans l’aire sanitaire de Youga » se sont donc donnés rendez-vous à
Songo, le plus grand village en terme démographie de l’aire sanitaire de Youga pour prendre des engagements forts en harmonie avec le thème retenu cette année «Eau et Emploi ».

Pour  relever les défis de la célébration de la Journée Mondiale de l’Eau, les intervenants se sont prononcés sur un certain nombre de conditions. Ainsi, la contribution financière des populations dans le maintien préventif des ouvrages hydrauliques a été relevée, sans oublier l’engagement du gouvernement et des collectivités dans la réalisation des forages, afin de réduire les inégalités dans l’accès à l’eau potable.

Dans son adresse, le chef du projet, Sévérin WANGRE a souhaité que «l’Etat et les communes considèrent l’accès à l’eau des populations comme une des priorités nationales (…). Les collectivités doivent travailler à fixer le prix de l’eau et accompagner le gouvernement dans la mise en place de la réforme du système des ouvrages hydrauliques ». ll a encouragé la commune de Zabré à accompagner les Associations des Usagers de l’Eau (AUE) dans ce sens. Message reçu 5/5 par les autorités locales, notamment par le préfet qui a pris l’engagement de convoquer une session pour discuter du prix de l’eau dans les jours à venir.

Le bilan des réalisations majeures du projet a ensuite été décliné devant l’assistance et présenté comme la part contributive des auxiliaires des pouvoirs publiques à lutter contre les inégalités et à alléger les souffrances des populations les plus vulnérables. En outre la représentante de la directrice régionale en charge de l’eau et de l’assainissement du centre-est, Mme PALENFO Annabelle Chef de Service Assainissement Eaux Usées et Excréta, a parlé de  la réforme du système de gestion et de maintenance des infrastructures hydrauliques d’alimentation en eau potable et partant. En outre, la commémoration de cette Journée mondiale de l’eau a été marquée une exposition photos sur les réalisations du projet en matière d’accès à l’eau, et la visite d’un puits traditionnel transformé en pompe à motricité humaine.

Le représentant des sept Associations d’Usagers de l’Eau (AUE) a saisi l’opportunité de cette célébration pour remettre à la représentante de la directrice régionale en charge de l’eau et de l’assainissement du centre-est une demande symbolique pour la réalisation des forages dans les sept villages d’intervention du projet.

Cette requête a été formulée en présence de tous les acteurs administratifs de la commune de Zabré, la direction régionale en charge de l’eau et de l’assainissement du centre-est, l’ensemble des AUE des sept villages, les Comités féminins d’hygiène et d’assainissement communautaire mis en place par le projet, les leaders coutumiers et religieuse et une partie de la population. En signe de reconnaissance, les habitants ont remis des présents symboliques à l’animateur de zone et au chef de projet.

Soulignons que le « projet Eau, Hygiène et Santé communautaire dans l’aire sanitaire de Zabré » est mis en œuvre depuis 2014 par la Croix-Rouge burkinabè, avec la Croix-Rouge de Monaco. Il est soutenu financièrement par l’entreprise Endeavour Mining.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page