La SN-SOSUCO veut miser sur le marketing et la communication pour dissiper la mévente

Trente-trois mille (33000) tonnes de sucre stocké, production dopée par une reprise presqu’optimale du travail après la crise qui a secoué il y a quelques mois la Nouvelle société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO), c’est le constat que nous avons fait lors d’une visite de l’usine le 22 avril 2016. lire la suite

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page