Monde numérique : L’homme le plus rercherché aux arrêts

Les autorités américaines ont annoncé ce mercredi 20 juillet 2016 l’arrestation en Pologne et l’inculpation aux États-Unis pour violation des droits d’auteur de l’Ukrainien Artem Vaulin. Ce dernier est accusé de diriger KAT (Kick Ass Torrent), le site Internet de « contenus numériques piratés » le plus visité au monde.

La suite après cette publicité

« Oui, nous confirmons son arrestation », a déclaré à l’AFP, le porte-parole du parquet de Varsovie, Michal Dziekanski, sans donner plus de précisions au média. « Le citoyen ukrainien a été arrêté par les gardes-frontières à l’aéroport Chopin à Varsovie alors qu’il tentait d’entrer en territoire polonais », a indiqué la porte-parole des gardes-frontières polonaises, Agnieszka Golias.

L’homme qui était recherché par Interpol voyageait en compagnie de sa femme, a-t-elle précisé. « L’arrestation s’est faite dans le respect de la loi, ses droits n’ont pas été violés en cours de l’arrestation, s’il est coupable, il devra répondre de ses actes », a, de son côté, déclaré la porte-parole de l’ambassade ukrainienne en Pologne, Natalia Zhytariuk.

Les États-Unis voudraient obtenir son extradition et un tribunal de Chicago aurait déjà ordonné la saisie d’un compte bancaire et de sept adresses Internet, a précisé le département américain de la Justice. Artem Vaulin, âgé de 30 ans, est propriétaire de Kickass Torrents (KAT), une plateforme de partage de fichiers qui permettait depuis 2008 de reproduire et distribuer illégalement des centaines de millions de films, jeux vidéos, programmes de télévision, morceaux de musique et autres contenus numérique.

KAT attirerait plus de 50 millions de visiteurs par mois, ce qui en fait le 69ème site internet le plus visité au monde, et chiffre le préjudice à plus d’un milliard de dollars. « Vaulin est accusé de diriger le site internet de partage illégal de fichiers aujourd’hui le plus visité, responsable de la distribution illégale de plus d’un milliard de dollars de matériaux protégés par les droits d’auteurs », a précisé Leslie Caldwell, ministre adjointe de la Justice citée dans un communiqué.

Pour tenter d’échapper aux forces de l’ordre, Vaulin est accusé d’avoir utilisé des serveurs localisés dans des pays partout dans le monde et d’avoir déplacé ses adresses internet en raison de saisies et de plaintes au civil répétées.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page