CNTB : Augustin Blaise Hien reconduit au poste de secrétaire général

La Confédération nationale des travailleurs du Burkina (CNTB) a organisé son 12ème congrès ordinaire du jeudi 1er au vendredi 2 septembre 2016 à Ouagadougou, sous le thème « construire une CNTB forte pour la défense des droits des travailleurs et la promotion du travail décent » a aussi permis de relire les textes de cette structure.

La suite après cette publicité
La CNTB a revu ses structures pour être plus forte
La CNTB a revu ses structures pour être plus forte

«Ce sont des charges qui me sont encore confiées. J’aurai comme défi la prise en compte et la résolution des préoccupations des travailleurs. Pour cela, il faut d’abord renforcer la CNTB. Et pour renforcer la CNTB, nous avons apporté de grands changements au niveau du statut». Tels les sont propos du secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Burkina (CNTB) Augustin Blaise Hien, reconduit à son poste, tout juste après son élection le vendredi 3 septembre 2016 à la bourse du travail de Ouagadougou. Son adversaire Désiré Charles Bado a été écarté pour vice de procédure. En réalité, il n’avait pas de mandat.

Les principales décisions prises lors de ce congrès sont la relecture des textes. C’est ainsi que le bureau est passé de 27 à 13 membres. Un conseil national est mis en place et comporte touts les responsables de structure au nombre de 57 et le bureau exécutif.

Ce conseil national va aussi mettre en place des commissions avec des feuilles de route. Le congrès a fait des recommandations pour qu’il y ait des commissions de disciplines et aussi pour une relecture des textes. Des commissions chargées de la protection sociale et des conflits, des structures professionnelles des finances, des femmes, des jeunes seront aussi mises en place selon les explications de Augustin Blaise Hien.

Construire une CNTB forte

« C’est comme notre Assemblée nationale. Les membres de ce conseil doivent se retrouver deux fois par an. Ils doivent adopter les orientations stratégiques pour le mandat à venir», souligne le secrétaire général de la CNTB.

L’objectif du nouveau secrétaire général est d’appeler à une unité des différentes structures en symbiose avec le thème « Construire une CNTB forte pour la défense des droits des travailleurs et la promotion du travail décent ». C’est pourquoi des démarches ont été entreprises pour cela.

« Nous allons nous engager pour la restructuration à un niveau provinciale et de certaines structures qui se sont divisés. Nous avons dit que nous sommes contre l’émiettement », a martelé Augustin Blaise Hien.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page