Retour des pèlerins «S’il vous plait,  appelez-moi Zakaria »

6337 0

Zakaria Welgo, promoteur de l’entreprise Wel Multi Service, est l’un des milliers de musulmans burkinabè à avoir effectué le pèlerinage à la Mecque cette année. Pour lui, c’est un grand rêve qui s’est réalisé, celui de visiter le lieu saint et d’accomplir le 5e pilier de l’islam. Il refuse cependant l’appellation « El Hadj » qu’il juge vide de sens, préférant qu’on continue de le designer par son nom de baptême.

C’est un homme qui a été accueilli en roi à son arrivée de la Mecque, le dimanche 09 octobre 2016. Le retour de Zakaria Welgo a ensuite été célébré au sein du CERFI/Nouna dont il est membre.

Celui qui ne souhaite cependant pas se faire appeler « El Hadj » ou « Ladji» dans certains milieux, s’est réjoui du déroulement sans incident majeur du pèlerinage 2016, contrairement à l’année dernière où le hadj a été émaillé de bousculades qui ont fait plusieurs centaines de morts.

Zakaria a surtout exprimé sa fierté d’avoir accompli un acte recommandé par Allah. Il invite tout musulman qui a les moyens, de visiter le lieu saint de l’islam, car en plus de grandir spirituellement, ce sont des valeurs sociales et morales qu’on y acquiert.

 « Je suis allé parce que Dieu a dit d’aller. On ne va pas au pèlerinage parce que son voisin est allé ou tout simplement pour se faire appeler El Hadj. Une appellation qui, d’ailleurs n’a aucun sens. C’est étant à la Mecque que les Saoudiens nous désignent par le mot El Hadj qui ne signifie rien d’autre que pèlerins ou étrangers. Donc de retour chez nous, on ne doit pas continuer de nous appeler ainsi. Il y’a des gens qui, après avoir effectué le pèlerinage, se sentent frustrés quand on les appelle par leur nom propre, or aucun des grands savants musulmans en commençant par le prophète(SAW) lui-même n’ont jamais porté ce titre. Alors quant à moi, appelez -moi Zakaria », a-t-il expliqué.

Merveille Kapidgou

Correspondant de Burkina24 à Nouna

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre