Burkina : Abdoul Karim Sango et 115 personnes assignent Canal+ en justice

L’information a été révélée ce lundi 17 octobre 2016 par le juriste burkinabè, spécialiste en droit de l’information, Abdoul Karim Sango sur son compte Facebooket qu’il a confirmé à Burkina24 au téléphone. L’origine de cette action en justice remonte au 10 juillet 2016, jour de la finale de l’Euro 2016.

La suite après cette publicité

La publication de Sango

Burkina24

« Des consommateurs se sont plaints de la mauvaise qualité du service offert par canal + notamment la suspension du service en cas d’intempéries », peut-on lire dans le post de Abdoul Karim Sango, juriste et spécialiste en droit de l’information.

Selon le juriste, l’idée d’une telle « action Canal+ a germé le 10 juillet [2016], jour de la finale de l’Euro 2016 qui opposait la France au Portugal », jour qui aurait « marqué négativement certains consommateurs ». « Pour des raisons indépendantes » de la volonté des plaignants, l’action n’a pas pu être introduite dans la célérité, contrairement à leurs aspirations.

« Mais nous vous informons, lit-on dans le post, que l’assignation est désormais effective et le dossier qu’il conviendrait d’appeler Affaire Abdoul Karim Sango et 115 autres sera appelé à l’audience civile du 26 octobre 2016. Le dossier sera certainement renvoyé à la mise en Etat pour instruction ».

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page