Grève du SYNATIC : Ce que le directeur général de la police a dit

Les travailleurs des médias publics sont en grève depuis le 26 octobre 2016. Ils réclament de meilleures conditions de vie et de travail. La première journée a été tendue entre les grévistes et la police devant le siège de la RTB Télé. Le directeur général de la Police nationale aurait ordonné de « nettoyer » les manifestants qui se trouvaient devant la télé. Des propos que l’intéressé dément avoir tenus.

La suite après cette publicité

Le piquet de grève a été « planté » devant la RTB Télé le 26 octobre. Les forces de sécurité sont alors intervenues pour déloger les grévistes. Le directeur général de la police aurait ordonné en effet de « nettoyer les lieux« .

Dans une mise point, le service de communication de la police nationale a démenti lesdits propos.  « Le Directeur Général de la Police Nationale ne se reconnait pas dans ces propos et tient à apporter la précision suivante : rappelant à ses hommes les instructions à eux données, il a dit : « il faut les  évacuer  » dans le sens de  les faire déplacer du lieu où ils étaient à un autre« , peut-on en effet lire.

Le directeur général, selon cette mise au point, a  en outre dit qu’il « ne saurait tenir de tels propos à l’endroit des journalistes ou de tout autre citoyen ».

A noter par ailleurs qu’aux dernières nouvelles, le SYNATIC a décidé de suspendre sa grève. Le Premier ministre aurait promis de transmettre leurs doléances au Chef de l’Etat.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page