Congo Brazzaville: Les législatives fixées au 16 juillet

1936 0

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a signé ce samedi 13 mai 2017 un décret fixant au 16 juillet 2017 prochain, le premier tour des élections législatives au Congo-Brazzaville. Ces législatives seront couplées pour la première fois aux élections locales et municipales.

Ce décret indique que « le corps électoral est convoqué le dimanche 16 juillet 2017 en vue du premier tour des élections des députés, des conseillers départementaux et municipaux sur toute l’étendue du territoire national ».

Cent cinquante et un siège de députés seront en jeu, soit 12 de plus que dans l’Assemblée nationale sortante, élue en 2012. Les députés congolais sont élus au scrutin majoritaire direct à deux tours. Le deuxième tour devrait avoir lieu le 30 juillet, explique l’AFP.

Le gouvernement congolais a lancé ce mercredi 10 mai dernier une opération de révision des listes électorales en vue de la refonte du fichier électoral, qui comptait plus de 2,1 millions d’inscrits lors de la présidentielle de mars 2016 qui a permis au président Denis Sassou Nguesso, 74 ans et cumulant plus de 33 ans à la tête du Congo, de garder son fauteuil pour un nouveau mandat présidentiel de cinq ans.

Pour ce qui est des conseillers départementaux et municipaux, leur nombre devra passer de 890 à plus de 1.000 suite à l’instauration d’une dizaine de nouvelles communautés urbaines.

L’atmosphère politique au Congo reste tendu avec la réélection controversée du président Sassou Nguesso. Les dernières législatives dans le pays qui datent de 2012 avaient été boycottées par la majeure partie de l’opposition sous prétexte d’insuffisance de transparence dans le processus électoral.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: AFP

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre