Corruption au Burkina : La police municipale en tête

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a lancé ce vendredi 30 juin 2017, à Ouagadougou, son rapport 2016 sur l’état de la corruption au Burkina.

La suite après cette publicité

Il ressort de ce rapport que la police municipale vient en tête suivie des marchés publics, par rapport à la perception de la corruption en 2016. Le trio de tête se referme avec la douane. La gendarmerie nationale occupe la 4e place cette année. Ce rapport rassemble les résultats d’enquête d’opinion d’une part et d’autre part, un état des lieux mené par les institutions étatiques, les OSC et les médias. L’enquête a couvert 14 villes du Burkina et a concerné 2 000 personnes.

Aussi, pour 51,9% des enquêtés, la corruption a connu une baisse au Burkina. Cette proportion était de 47,7% en 2015. Elle s’explique, à écouter le secrétaire exécutif du REN-LAC, Claude Wetta, « probablement » par la poussée de veille citoyenne qui se développe depuis l’insurrection populaire et la « résistance » au putsch de 2015.

Le secrétaire exécutif du REN-LAC note néanmoins quelques notes positives : « 81% des personnes enquêtées croient en la possibilité de réduire la fréquence du fléau de la corruption », dit-il. Mais du côté des gouvernants, Claude Wetta relate qu’en 2016, ils n’ont pas été à la hauteur de leurs propres engagements et pour cause, révèle-t-il, « l’on a assisté à des violations de la loi anti-corruption au sommet de l’Etat ».

Outre la présentation du rapport 2016 sur l’état de la corruption, les lauréats du jeu concours Kouka 2017 ont été primés. Pour la catégorie « primaire », c’est Innes Kawassé de l’école Saint Vincent de Paul de Tenkodogo qui vient en tête. Au niveau du « secondaire », la palme est revenue à Jessica Kando du Lycée provincial de Boromo. Toute deux ont reçu 160.000 F CFA. Ce prix est composé d’une bourse de 100.000 FCFA, 1 vélo et des documents liés à la lutte contre la corruption.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page