Scolarisation des enfants vulnérables : Le parrainage endogène, « un remède efficace »

L’organisation humanitaire Christian Relief and Development Organization (CREDO) a organisé, le vendredi 28 juillet 2017 à Ouagadougou, la deuxième édition de la soirée de parrainage dénommée téléthon. Le but principal est de permettre à 2.000 orphelins et enfants vulnérables d’aller à l’école. Plusieurs dons et souscriptions de parrainage ont été récoltés pour le bonheur des enfants vulnérables au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

La 2e édition de la soirée de parrainage organisée par l’ONG humanitaire CREDO a permis de récolter des fonds afin d’assurer la prise en charge scolaire de 2.000 orphelins et enfants vulnérables. « Scolariser 20.000 orphelins et enfants vulnérables à l’horizon 2020 » est l’objectif général que s’est fixé l’ONG.

En vue d’atteindre cette vision, CREDO a initié une première soirée de parrainage en 2016 au cours de laquelle des fonds ont été récoltés pour contribuer à la scolarisation des enfants. Lors de la 2e édition de cet évènement, organisée le 28 juillet 2017, le Secrétaire général de CREDO, Josias Sanogo, a indiqué qu’au regard de la baisse des financements des partenaires du Nord, pour faire face aux nombreuses sollicitations adressées à l’ONG, il était nécessaire d’inventer un mécanisme palliatif.

(Photo : Sidwaya)

« C’est pourquoi, le système de parrainage endogène sonne comme un remède efficace », est convaincu Jonias Sanogo. Les Burkinabè peuvent donc s’autofinancer pour réaliser, selon lui, de grands projets de société « même à 100 FCFA ». Le SG de CREDO n’a pas manqué d’inviter les Burkinabè à « faire parler leur cœur » en souscrivant massivement afin de permettre « d’essuyer les larmes » de milliers d’orphelins.

L’opération de souscriptions se poursuit jusqu’en octobre 2017 avec pour objectif de scolariser au moins 2.000 nouveaux enfants pour la rentrée scolaire 2017-2018. Le ministre de l’éducation nationale, Jean Martin Coulibaly, parrain de ce téléthon, a invité les Burkinabè a adhéré à cet « acte de solidarité nationale ».

« J’invite chacun à penser aux enfants en difficulté en contribuant avec joie à la hauteur de ce dont il dispose. Cela nous permettra d’éradiquer l’ignorance et la pauvreté », a déclaré Jean Martin Coulibaly. Les enfants bénéficiaires du programme ont aussi témoigné de leur gratitude aux donateurs. Tous sont unanimes que des milliers d’enfants ne sont toujours pas scolarisés pour faute de moyens. Mais, que main dans la main, le fléau de la déscolarisation des enfants démunis est en train d’être éradiqué.

Pour rappel, la première édition de la soirée de parrainage de l’ONG CREDO a permis de mobiliser des fonds qui ont servi à la scolarisation de 821 enfants dont 477 garçons et 344 filles. Elle a connu la participation de membres du gouvernement dont Rosine Coulibaly, ministre de l’économie, des finances et du développement.

Lire aussi : Avec 100 FCFA, il contribue à scolariser 821 enfants vulnérables

Noufou KINDO

Burkina 24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page