Antoinette Tapsoba, une donneuse de sang pas comme les autres

2852 0

Décorée le 18 juin 2016 par le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) de Ouagadougou, Antoinette Tapsoba est une donneuse bénévole de sang. Elle dit tout sur son engagement à sauver des vies depuis près de 40 ans. Portrait.

Née le 18 janvier 1962 à Ouagadougou, Antoinette Tapsoba, âgée de  55 ans est mariée, mère de trois enfants et grand-mère de trois petits fils. Elle donne régulièrement son sang.

 Secrétaire au camp Guillaume Ouédraogo, elle est devenue donneuse bénévole de sang en Août 1978.  Après une année de travail en tant que secouriste de 1977 à 1978, elle comprit l’importance du don de sang et s’y attèle pour sauver des vies.

A ce jour, Antoinette révèle avoir fait 84 dons de sang. De tous les membres de sa famille, seul son dernier fils donne aussi son sang parce qu’elle a pu le convaincre pour la remplacer du fait qu’elle atteindra bientôt la soixantaine d’âge qui est le seuil pour le don du sang.

 Hormis son fils, la brave secrétaire du camp Guillaume Ouédraogo a pu convaincre 4 autres personnes à devenir donneuses.

Parmi les anecdotes de sa vie, il y a celle d’une de ses amies dont le neveu hospitalisé ne trouvait pas de sang compatible à son groupe.

Antoinette Tapsoba a été appelée par son amie pour l’aider. Après les tests, elle s’est révélée compatible. Quand l’enfant s’est rétabli, elle a interpellé son amie par rapport au don de sang car si elle avait l’habitude, elle pouvait déjà donner son sang pour sauver son neveu.

La quinquagénaire invite la population à faire ce don, surtout les femmes et les jeunes, pour pouvoir sauver les femmes en situation d’accouchement et les enfants qui sont les plus vulnérables.

Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre