Tour cycliste de Côte d’Ivoire: La 2e étape annulée pour des raisons de ‘’sécurité’’

571 0

Le directeur des épreuves du Tour cycliste de Côte d’Ivoire, Laurent Bezault, a annoncé, ce lundi 11 septembre, l’annulation de la seconde étape de la 24è édition de ce Tour cycliste, dans le Centre-Nord (Katiola-Bouaké et Bouaké-Bouaké) pour des raisons de ‘’sécurité’’.

A l’issue du 1er tour Bouaké-Bouaké long de 8 km, le Directeur des épreuves de la course, Laurent Bezault a fait part à la presse de la décision de suspendre la seconde étape du Tour cycliste de Côte d’Ivoire, débuté le dimanche 10 septembre dernier à Korhogo (extrême Nord).

‘’En accord avec le président du jury, on a décidé pour la sécurité des coureurs d’annuler l’étape parce que sur le circuit final de Bouaké, la sécurité n’était pas assurée (…). La sécurité c’est primordial, les coureurs cyclistes évoluent sur un terrain de jeu qui est la route. On ne peut pas lancer des coureurs au milieu des voitures qui viennent en sens inverse, des voitures civiles qui doublent la course. Ce n’est pas possible’’, a indiqué Laurent Bezault affirmant que ‘’par deux fois, on s’est retrouvé au milieu des voitures‘’ du fait de l’absence de « services d’ordre’’.

Les conditions climatiques marquées par de fortes précipitations dans la région sont également pour beaucoup dans la prise de cette décision. ‘’Il y avait des endroits où il y avait de l’accumulation importante d’eau avec des trous et des coureurs ont chuté. Il y a eu un coureur marocain qui était blessé qui saignait, donc pour la sécurité de tous on préfère annuler l’étape’’, a ajouté le directeur des épreuves du Tour cycliste de Côte d’Ivoire.

Au nombre des 11 pays participant à cette compétition, le Burkina Faso y figure aux cotés de la Belgique, du Bénin, du Cameroun, du Congo, du Maroc, du Mali, du Niger, de la RD Congo, du Rwanda et  la Côte d’Ivoire.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                   Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du même genre