Gabon: L’UE appelle Bongo à libérer les opposants

 Le Parlement européen a interpellé ce jeudi 14 septembre l’exécutif gabonais en lui intimant l’ordre de mettre fin aux harcèlements, intimidations et autres persécutions dont sont victimes les opposants.

La suite après cette publicité

Pour l’Union Européenne, il est « inacceptable » que les opposants gabonais dont, Jean Ping, aient été récemment empêchés temporairement de quitter le pays.

Les élus européens ont alors appeler dans une résolution adoptée a Strasbourg en France, à « libérer immédiatement toutes les personnes encore détenues illégalement » et ont condamné « fermement les menaces permanentes, les agressions, le recours à la force ainsi que les restrictions sévères et les intimidations à l’encontre des opposants et des défenseurs des droits de l’homme au Gabon », a rapporté la note.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24

Source: BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page