Kenya : L’opposition appelle au boycott des entreprises qui soutiennent Kenyatta

L’opposant kenyan Raila Odinga et ses camarades ont dévoilé une autre forme de la résistance pacifique lancée contre Uhuru Kenyatta, vainqueur de l’élection présidentielle.

La suite après cette publicité

Nouvelle forme de résistance de l’opposition au Kenya. La Coalition NASA a demandé à ses militants de boycotter les entreprises qui, selon elle, bénéficient et soutiennent le pouvoir. « Nous voulons un boycott qui fasse mal, qui mette ces sociétés à genou jusqu’à ce qu’elles se battent pour des élections libres et crédibles », rapporte RFI.

Trois entreprises sont ciblées dans une liste présentée comme non exhaustive. Il s’agit de Safaricom, premier opérateur téléphonique du pays, qui a abrité le système électronique, lequel a servi à la transmission des résultats. Selon l’opposition, ces derniers ont été trafiqués par le pouvoir sans que la société ne dise mot, se rendant par conséquent complice.

Brookside Dairy, spécialiste en produit laitier, présentée comme contrôlée par Uhuru Kenyatta et accusée de faire des bénéfices sur le dos des agriculteurs est dans la liste. Celle-ci est fermée  par Bidco, un supporter du pouvoir que l’opposition a appelé à boycotter dans un délai d’une semaine. 

A noter en rappel que Uhuru Kenyatta a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle à laquelle son opposant Raila Odinga n’a pas participé, estimant que les conditions d’un scrutin équitable n’étaient pas réunies. Il est depuis lors entré dans une résistance « pacifique ». 

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page