Un minibus et des matériels informatiques pour la Commune de Ouagadougou

1765 0

L’Ambassade du Japon au Burkina Faso a remis, ce mardi 14 novembre 2017, un lot de matériels informatiques et un minibus de 32 places à la Commune de Ouagadougou. La cérémonie officielle de remise de ces équipements a eu lieu au siège du CIFAL (Centre International de Formation des Acteurs Locaux) devenu depuis janvier 2017 Académie africaine des collectivités locales (ALGA).

La remise des matériels et équipements à la Mairie de Ouagadougou, ce 14 novembre 2017, rentre dans le cadre de l’exécution du projet « Renforcement des capacités opérationnelles du CIFAL Ouagadougou ». Le CIFAL, devenu ALGA, a été mis en place sous l’égide de la Mairie de Ouagadougou avec pour rôle essentiel de renforcer les capacités des agents du public et du privé, des acteurs locaux, des Communes.

D’un coût global de plus de 78 millions de FCFA, les matériels offerts ont été financés par le Fonds de contrepartie Japon KRII 2012 signé le 10 mars 2017 à travers l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA). L’Ambassadeur du Japon était représenté par Yoko Sawadogo, la Chargée de programmes d’agriculture de la JICA.

Le lot est composé d’un écran interactif à multifonctions, un vidéo projecteur, 7 micro-ordinateurs de bureau, 2 micro-ordinateurs portables, un iMac, un MacBook Pro, un véhicule minibus de 32 places, 5 tables d’ordinateurs, 3 étagères et 20 batteries pour onduleur de relais en cas de délestage.

« C’est avec une grande joie que nous recevons ce don. Ces matériels vont servir à beaucoup de gens surtout les collectivités locales. Le siège d’ALGA est au Burkina Faso, mais les bénéficiaires des formations sont un peu partout dans le monde. L’Ambassade du Japon réaffirme ainsi son engagement à soutenir le Burkina Faso dans ses efforts de développement », a soutenu la 4e adjointe au Maire de Ouagadougou, Martine Kaboré.

Ce don va permettre, foi de Gansoré Cheick Hassane, Chargé de programmes à la Coopération japonaise, d’apporter leur contribution dans le renforcement des capacités des agents du public et du privé, des acteurs locaux, des Communes.

« Nous avons plus de 20 pays qui vont envoyer des gens à former. Donc ces matériels viennent vraiment à point nommé. Cela nous permettra de dispenser des formations de qualité tout en suivant la technologie. Le minibus nous permettra notamment de transporter nos stagiaires », a expliqué Wahir Justin Somé, Directeur d’ALGA Afrique francophone.

Noufou KINDO

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre