CEDEAO : La monnaie unique arrive

La nouvelle feuille de route en vue de la création de la monnaie unique de la zone économique, l’ECO, est attendue ce mercredi 21 février 2018. Le groupe de travail en charge des réflexions, composé des présidents du Nigeria, du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Ghana avait reçu l’onction des dirigeants ouest-africains et la mission de mettre en oeuvre tout le mécanisme pour accélérer la création de cette devise ouest-africaine.

La suite après cette publicité

En octobre 2017, les Chefs d’États de la CEDEAO avaient donné la prérogative aux présidents du Nigeria, du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Ghana de piloter les reformes pour aboutir à la prochaine monnaie unique, l’ECO.

A la faveur de la 5ème Réunion du Groupe de Travail Présidentiel sur le Programme de la Monnaie Unique de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’ouvre ce mercredi 21 février à Accra, la capitale ghanéenne, le nouveau calendrier qui devrait aboutir à la monnaie unique à cette monnaie ouest-africaine sera dévoilé.

Lors du dernier sommet en octobre 2017 à Niamey au Niger, deux tendances s’étaient nettement démarquées. Celle des sceptiques avec le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, qui a notamment insisté sur les problèmes de convergence entre les économies et la difficulté d’arriver à une devise commune avant cinq ou dix ans et celle des plus enthousiastes avec le président nigérien, Mahamadou Issoufou.

Afin de trouver un terrain d’entente, en janvier 2018, une quarantaine d’experts se sont réunis au Nigeria pour produire cette feuille de route qui visiblement fait l’unanimité autour d’elle.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                    Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page