Attaque du 2 mars : Le chef de file de l’opposition politique au chevet des blessés

1797 0

Ce 7 mars 2018, une équipe du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) burkinabè a tenu à rendre visite aux blessés de l’attaque terroriste qu’a subie le Burkina Faso le vendredi 2 Mars 2018.

A l’arrivée de la délégation du CFOP ce matin du 7 mars 2018 à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, il ne restait qu’un seul blessé en soins sur les 15 admis après l’attaque du 2 mars 2018. « Nous avons fait le déplacement pour apporter notre soutien à nos  frères qui ont été victimes des attentats terroristes vendredi dernier. Il n’y a qu’un seul qui reste. Il y a beaucoup d’espoir, la santé est en voie de reprise grâce à la compétence de l’équipe médicale. Nous avons été assurés que tout s’est bien passé  et cela nous rassure », confie Denis Nikiéma du CFOP.

L’institution présente aussi   ses condoléances aux familles éplorées et aussi à toute la nation : «ceux qui sont tombés vendredi dernier les armes à la main sont des fils du Burkina, sont nos enfants. Nous nous remettons au Seigneur pour qu’il les accueille dans son royaume. Ce sont des victimes innocentes dont la mort endeuille le pays. Nous sommes vraiment tristes ».

Par ailleurs, Denis Nikiéma félicite les forces de défense et de sécurité pour la gestion de l’attentat. Il a tenu, au nom de l’institution qui l’a mandaté, à leur apporter ses encouragements.  « Nous félicitons nos Forces de Défense et de Sécurité qui ont réagi avec efficacité. Pour le reste, il y a une commission d’enquête, un procureur du Faso qui est en train de mener des enquêtes. Il ne nous appartient pas d’apporter des appréciations sur la qualité de ce qui se passe. Nous restons à l’écoute de ce que la justice donnera comme information », a-t-il terminé.

Priscille Jinette BANSE (Stagiaire)

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre