PNDES : Un coup de pouce pour accélérer sa mise en œuvre

1748 0

Les activités d’un nouveau projet d’appui à la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) débutent à partir de ce 30 mars 2018. Le projet, élaboré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le ministère de l’économie, compte accélérer l’envol du PNDES.

Les objectifs du référentiel de développement du Burkina consistent entre autres à ramener l’incidence de la pauvreté à 35% en 2020 contre 40.1% en 2014, créer des milliers d’emplois et maîtriser la croissance démographique à 2,7%.

C’est dans le souci d’atteindre ces résultats que le ministère de l’économie, des finances et du développement et le PNUD ont élaboré un projet d’appui à la mise en œuvre de ce programme qu’est le PNDES.

« Ce projet vise à donner aux différentes structures impliquées dans le processus, les capacités et les outils indispensables pour accélérer la mise en œuvre du PNDES », a indiqué le Secrétaire général du ministère en charge du développement, Dr Seglaro Abel Somé. Le projet est organisé autour de quatre principales composantes.

Ces composantes consistent à accroître les capacités des structures et des acteurs dans la formulation des stratégies, des projets et programmes tenant compte des principes-clés de programmation, accroître les capacités des structures et des acteurs en suivi et évaluation.

Il s’agit également d’assurer la célérité, la transparence et le respect des règles dans le processus et dans les procédures de passation et d’exécution des marchés publics et enfin d’appuyer l’Etat et les collectivités territoriales dans la mobilisation des ressources nécessaires pour la réalisation des objectifs du PNDES. D’un coût global de plus de 7 milliards de F CFA (7.837.775.000 FCFA), le projet est prévu pour s’exécuter jusqu’en 2020.

« L’accompagnement à la mise en œuvre du PNDES traduit la volonté du PNUD d’appuyer le gouvernement burkinabè à faire face aux défis liés à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi des politiques publiques, des projets et programmes de développement ainsi qu’à la mobilisation des ressources financières pour leur financement », a expliqué Corneille Agossou, Directeur Pays du PNUD.

Noufou KINDO

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre