Autonomisation des personnes handicapées : Un forum attendu à Ouagadougou

En prélude à l’organisation du forum national des personnes handicapées, le ministère en charge de la solidarité nationale a tenu un point de presse ce vendredi 4 mai 2018 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Selon le recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) en 2006, on dénombre 168 094 personnes handicapées au Burkina Faso, soit 1,2% de la population totale. 81,41% de ces personnes en situation d’handicap vivent en milieu rural et 47,26% sont de sexe féminin au Burkina Faso.

Ces personnes aux besoins spécifiques sont confrontées à de nombreuses difficultés telles que dans les domaines de l’éducation, la santé, la communication, les transports, l’emploi et la formation professionnelle. En 2006, seulement 12,7% des personnes handicapées ont fréquenté l’école formelle.

Face à cette situation, le ministère en charge de la solidarité nationale compte organiser un forum national des personnes handicapées. « Autonomisation sociale et économique des personnes handicapées : Etat des lieux et perspectives », tel est le thème retenu pour la rencontre du 4 au 5 juin 2018 à Ouagadougou.

Lire également 👉👉Inclusion des personnes handicapées : Bientôt un forum national à Ouagadougou

Cette rencontre réunira environ 1 000 personnes handicapées, des ONG et OSC œuvrant dans le domaine du handicap dans les treize régions du Burkina Faso.

« Mener la réflexion avec tous les acteurs au niveau national sur la question de l’inclusion effective des personnes handicapées au Burkina Faso », tel est l’objectif recherché à travers ce forum, selon le ministre en charge de la solidarité, Marie Laurence Ilboudo.

 A l’écouter, l’organisation du forum national sera marquée par plusieurs activités annexes. Il s’agit de l’organisation de fora régionaux pour peaufiner les préoccupations et priorités des personnes handicapées avant la rencontre nationale. De l’organisation d’un appel à projets au profit des personnes handicapées pour le financement de 2 325 projets individuels à raison 200 000 FCFA par projet. Marie Laurence Ilboudo a fait comprendre que cette somme est non remboursable.

Il y a également l’organisation d’une opération de délivrance de cartes d’invalidité en faveur des personnes handicapées, la tenue d’un panel sur la problématique de l’autonomisation économique et sociale des personnes vivantes avec un handicap et enfin, l’organisation d’un dialogue direct avec les personnes handicapées et le Président du Faso. Marie Laurence Ilboudo  a précisé que le forum était une plage pour exposer les réalités que vivent les personnes handicapée.

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page