MOBICASH  : ONATEL et UBA officialisent leur « union » au Burkina

2970 0

C’est depuis juin 2016 que ONATEL-SA a signé une convention avec UBA-Burkina pour promouvoir ses activités de mobile Banquing (porte-monnaie électronique). C’est désormais officiel depuis ce vendredi 11 mai 2018 à Ouagadougou.

Depuis juin 2016 UBA-Burkina est la Banque partenaire de ONATEL-SA pour l’émission de la monnaie électronique afin d’offrir des services de paiement mobile aux burkinabè en vue d’améliorer l’inclusion financière. Ainsi, par ce partenariat, UBA émet de la monnaie électronique et ONATEL en assure le traitement technique et la distribution via sa plateforme MOBICASH.

MOBICASH, le porte-monnaie électronique de l’ONATEL offre des services, entre autres, le dépôt d’argent, le retrait, le transfert au plan national vers tout numéro mobile au Burkina et à l’international comme le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Niger, paiement des biens, services, des factures ONATEL, des recharges ONATEL et le réabonnement à Canal+.

La cérémonie de lancement officiel du partenariat entre ONATEL-UBA

Pour rendre MOBICASH plus performant et plus compétitif, ONATEL a procédé en mars dernier à l’installation d’une nouvelle plateforme plus évoluée avec des fonctionnalités qui répondent aux attentes de la clientèle. La nouvelle technologie a permis de faire les transferts d’argent vers tous les mobiles au Burkina Faso et la simplification du mode d’opération. C’est en  ce sens que l’activité a connu un développement important.

« En effet, MOBICASH a réalisé, au premier trimestre 2018, les mêmes volumes d’opérations que pour toute l’année 2017 », a relaté la présidente du conseil d’administration (PCA) de l’ONATEL, Marie Claire Kadeoua/Taminy. En termes de perspectives, selon elle, MOBICASH entend accroître ses prestations à travers l’introduction de nouveaux services.

A l’écouter, en termes d’innovation dans un avenir proche, le client pourra procéder aux paiements des factures ONEA et SONABEL, des services bancaires de transfert du compte MOBICASH vers celui de UBA et vice-versa avec la possibilité d’avoir un mini- relevé bancaire. Egalement, l’épargne, la tontine et les jeux PMU’B seront implémentés.

Concernant le partenariat, la PCA de l’ONATEL a expliqué que c’est dans le cadre de la lutte contre l’exclusion financière et de « permettre à celui qui ne disposant pas d’un compte bancaire de pouvoir bénéficier de services financiers à l’aide du téléphone portable ».

Fousseni Ouattara, le responsable MOBICASH à l’ONATEL

Le PCA de UBA-Burkina, Damo Justin Barro, a fait comprendre que ce partenariat était d’un intérêt énorme car cela favorise la  bancarisation. La cérémonie de lancement officiel du partenariat a été marquée par la présentation du porte-monnaie électronique MOBICASH, une démonstration du transfert de compte ONATEL à UBA, des discours et des prestations d’artiste.

Selon le responsable MOBICASH à l’ONATEL, Fousseni Ouattara, un client MOBICASH qui dispose d’un compte UBA doit se rendre à l’agence pour le linkage c’est-à-dire relier les deux comptes. Ensuite, à l’aide de son téléphone, il n’est plus obligé d’aller en banque pour avoir son solde ou de faire certaines opérations.

A l’entendre, la solution MOBICASH offre des avantages à la clientèle. Il s’agit de l’offre tarifaire la moins chère au Burkina Faso, la gratuité de transfert de compte à compte, de la sécurité, la transparence et la simplicité. 

En rappel, l’ONATEL SA est certifiée ISO 9001 version 2015, cotée en bourse et assure une couverture en réseau téléphonique de 93% de la population avec plus de 7 millions de clients.

Jules César KABORE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre